Onze mois du petit citron

❝ Onzième mois du p’tit citron ❞

Naissance : 2,2kg et 45,5cm
Aujourd’hui : 7kg et 66cm

Le mois prochain, tu as un an. Un an. Déjà. Je n’ai absolument pas vu passer cette douce année auprès de toi. Il est clair qu’il n’est vraiment pas facile de jongler entre ses enfants. Répondre aux besoins de l’un ou de l’autre, sans empiéter sur le bien-être d’autrui n’est pas chose simple. Onze moi de toi, ma fleur de citronnier.

Côté petit citron

Ce mois-ci tu n’as céssé de t’excercer à de nouvelles prouesses. Tu sais descendre du lit de ton frère, en marche arrière. Tes tentatives pour monter sur la table basse vont finir par avoir raison de moi. Tu nous épates chaque jour dans ta façon de communiquer. Tu fais les câlins et les bisous quand on t’en réclame. Tu « poses » ta tête quand je te le recommande. On a commencé à introduire du lait de vache, comme avec certains fromages à pates molles. Tu portes toujours du 6 mois, bien que beaucoup de pièces te vont en 9 mois. Tu aimes toujours autant les petits biscuits. Ce mois-ci tu as été à la piscine pour la première fois. Celle de chez papinou et mimi, c’est quand même plus sympa. Les voyages en voiture n’ont plus de secret pour toi, puisque nous sommes descendu 2 fois en 1 mois, en Auvergne. Tes cheveux ont bien poussé ce mois-ci. J’ai même commencé à te mettre des petites barettes sur la tête. Ce mois-ci tu as vu l’ostéopathe à plusieurs reprises. Car nous savons maintenant pourquoi tu pleures beaucoup. Le jour de mon accouchement, j’ai subit une version à deux reprises, avec une sage femme qui essayait de te pousser de l’intérieur, car tu avais engagé le bras, l’épaule et le cou.. Nous savons maintenant que cela fait 11 mois que tu as les cervicales et les vertébres du haut totalement tassées. C’est une rééducation de longue halaine qui nous attend. Tu as mal. A nous de soulager tes maux. Tu adores qu’on te course à quatre pattes avec ton papa et ton frère. Coquine que tu es quand tu fais quelque chose qui t’es défendue, à nous regarder du coin de l’oeil, pour voir si on va réagir.

Côté maman

J’ai repris le sport. Ce fut dur, surtout en ces temps de canicule mais je m’y suis remise. Je ne me suis pas pesée depuis au moins 6 mois, mais crois le ou non, je n’arrive plus à remettre la main sur ma balance.

Côté allaitement

Ca sonne doucement la fin de cette douce aventure. Tes réveils nocturnes ont eu raison de moi.. (je parle de réveils allant de 6 à 15 fois par nuit) et mon corps ne suit plus. Onze mois que je ne dors pas. Les deux seules fois où j’ai reussi à bien dormir, c’était durant mon enterrement de vie de jeune fille, en avril puisque je ne dormais pas à la maison. Empêcher les gens de dormir était une technique de torture à l’époque. Je valide. Ca fonctionne. La journée; tu tétes encore le matin, mais saute très souvent la tétée du midi et du goûter. Donc, c’est tout en douceur que je vais te proposer un biberon de lait le soir.

Comme lui, avant toi; il a eu onze mois aussi.

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s