Les pépites qu’on entend lorsqu’on pratique le portage

Si vous saviez tout ce que j’ai pu entendre dès lors que j’ai mon enfant en portage; que ce soit à même les bras, en sling, en écharpe ou en porte bébé. Qu’il s’agisse de mon bébé ou de mon aîné d’ailleurs. C’est à croire que les gens n’ont pas fini de nous surprendre. J’avais envie de partager avec vous quelques unes de leurs réflexions qui ont fini par me faire rire avec le temps.

• Tu sais Noémie, ta fille elle n’est plus dans ton ventre ! Il faudrait peut être que tu réalises. / Il faudrait couper le cordon un peu.

Alors tout d’abord j’aimerai juste rappeler une chose très simple. L’être humain est le seul mammifères à naître prématuré. En effet, tous les autres savent marcher dès la naissance. Dans énormément de culture l’enfant ne touche pas le sol durant la première année de sa vie (tout de suite je pense aux Inuits). D’autant plus que le portage est une continuité de la grossesse. Beaucoup d’animaux encore une fois, le pratique durant la première année de vie de leur petit (parfois plus) comme le singe, le kangourous, le signe, l’araignée (et j’en pawse évidemment). Donc quand bien même je n’aurai pas réalisée que ma fille soit sortie de mon ventre (bien trop tôt à mon goût (8 mois)) je dois avouer que ce rapprochement est totalement bête.

• Tu la portes tous les jours ? C’est étouffant à force. Je ne comprends pas cette génération à vouloir s’accaparer son enfant. Il faut les émanciper !

Véridique. Cela a été dit par un membre de ma famille. Je conçois que certains parents ne veulent pas pratiquer le maternage proximal, en passant par le portage. Mais laissez tranquille ceux qui veulent le faire. Ne vous inquiétez pas pour elle. A 15 ans je ne la porterais plus c’est promis.

• Tu en fais un capricieux

Alors cette phrase je l’entends quasiment à chaque fois que je porte mon fils de 26 mois. Tout d’abord je tiens à signaler une chose, les caprices et les enfants de moins de quatre ans c’est totalement incompatible. Je ne rentrerai pas dans ce débat mais son cerveau n’est pas programmé de telle sorte qu’il puisse manipuler qui que ce soit à travers un caprice. De plus, à son âge encore une fois, je ne me porte qu’à sa demande. C’est à dire que ça lui fait plaisir d’être sur mon dos. Ça lui permet de se reposer quelques instants avant de repartir de plus belle lorsque nous sommes en balade dans un parc.

D’ailleurs, si vous vous posez des questions, que vous soyez un parent désireux de porter, ou un proche de comprenant pas cette démarche, je vous invite à aller faire un tour sur un autre article, précédemment rédigé, dans lequel je parle d’un livre « Porter bébé , avantages et bienfaits » – Le livre se lit vraiment très vite. Il est concis, et très bien écris.

• Il est grand maintenant

Je n’ai jamais réellement compris cette phrase. A croire qu’il y a un âge. Voyez vous, quand je suis fatiguée, je demande souvent des câlins à mon compagnon. Il s’agit de ma figure d’attachement. Quand je suis triste je demande ses bras pour m’enlacer et me réconforter. Quand je suis fâcher, je me blottis contre lui pour me calmer. Lorsque je suis fatiguée, ou que j’ai du mal à trouver le sommeil, j’aime me blottir contre lui. Je pense que c’est la même chose pour mon tout petit qui je le rappelle à 2 ans et 5 mois. J’en ai bientôt 26, et j’ai toujours besoin d’une figure d’attachement. Et heureusement. Alors si mon fils me demande le portage au bout de 30 min de balade à pied, parce qu’il est fatigué, pourquoi le lui refuserai-je ? Si il est mieux, contre moi pour se reposer plutôt que dans une poussette.

• Il ne marchera jamais

On m’a répété cette phrase un millier de fois je crois lorsque mon petit panda avait 7 mois environ. On me disait sans cesse qui fallait qu’il touche le sol en balade (donc en le tenant par les bras ce qui n’est pas du tout une position physiologique au passage) plutôt que de le porter sans cesse. Cette idée est totalement erronée. Mon fils a marché à 9 mois et demi et pourtant je l’ai toujours porté (écharpe, porte bébé…). Je le porte encore actuellement, à bientôt 2 ans et demi. C’est d’ailleurs lui qui me le demande à chaque fois.

Tu dois avoir tellement mal au dos

La plus part du temps, les personnes qui me disent cela, n’ont en général, jamais pratiqué le portage avec des enfants. Elles pensent sûrement que le poids ressenti lorsqu’on porte son enfant dans les bras est le même dans le dos. Mais c’est faux. Tout simplement parce que la charge n’est pas répartie de la même manière sur le corps du porteur.

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s