Allaitement et anti inflammatoires


Il y a quelques jours on m’a découvert une très grosse inflammation sur une dent en cours de dévitalisation. De ce fait, le chirurgien dentiste a tout d’abord essayé un traitement à base d’homéopathie, d’antibiotique et de doliprane. Les anti inflammatoires étaient complètement déconseillé pour lui, durant l’allaitement. Il fallait donc envisager de faire une pause (au mieux si cela n’arrêtait pas ma lactation) à mon allaitement puisque le traitement allait durer 8-10 jours. Je ne vous cacherai pas qu’en sortant de son cabinet, j’étais bouleversée. Je crois que rien ne m’a jamais tenu autant à cœur dans ma vie C’était donc, sans compter sur ma volonté à trouver une solution.

CONSULTANTE CERTIFIÉE EN LACTATION

Le soir même, je contactais une consultante en lactation pour m’aider. Il fallait que je trouve une solution à mon problème ! On ne peut pas dire que j’ai un allaitement dit « lambda ». En effet, une malformation de la poitrine m’oblige à n’allaiter que d’un seul sein. De plus, je n’arrive pas à tirer mon lait (j’ai essayé de nombreux tire-lait, sans succès). Je ne remercierai jamais autant ma consultante pour sa bienveillance et son investissement à toute épreuve.

Pour les contacter, rien de plus simple. Je vous glisse le site internet sur lequel vous n’avez qu’à rechercher la consultante qui habite près de chez vous et qui saura au mieux vous accompagner; puisqu’elles se déplacent chez vous si vous en ressentez le besoin. Elles sont totalement accessibles par mail; téléphone et sms.

« Consultants lactation »

La consultante certifiée en lactation est à différencier des animatrices bénévoles de La Leche League. En effet, les animatrices LLL suivent une formation. Il y a des prérogatives. Elles font des réunions chez elles ou dans des structures et même en maternité. Elles font du soutient par téléphone, mail et peuvent venir chez vous dans la mesure du possible. Elles sont bénévoles et font ça en plus de leur boulot. Nombreuses sont celles qui relisent mes billets sur l’allaitement. Pour certains cas, des conseillères spécialisées dans les médicaments sont accessibles également. Quant à la consultante en lactation , elle est certifiée par l’association qui la forme. Elles nous informe, nous soutienne et nous accompagne. C’est son métier.

« La leche League« 

LE CENTRE DE RÉFÉRENCES
SUR LES AGENTS TÉRATOGÈNES

Je n’avais jamais entendu parler de ce site internet avant mon allaitement. Nombreuses sont mes copines qui allaitent et qui m’en ont parlé lorsque je me posais des questions concernant certains médicaments et notamment l’anesthésie dentaire que je devais recevoir. Il s’agit du « Centre de Référence sur les Agents Tératogènes » autrement connu sous le nom du CRAT. Ce site m’a immédiatement été référencé par ma consultante en lactation. Elle m’a directement envoyé les liens des pages, concernant les anti-inflammatoires compatibles avec l’allaitement.

« Le C R A T »

Tout d’abord, je tiens à signaler une chose, si les termes du site vous semble compliqués dans certains domaines, il ne fait pas oublier qu’il est rédigé en priorité pour les professionnels de santé ! Dans un second temps, le site a pour objectif de nous informer sur les risques d’une expositions à telle ou telle molécule au cours de la grossesse. Il nous aide à choisir à l’intérieur d’une classe thérapeutique la molécule la mieux adaptée à prescription en cours de la grossesse ou pendant l’allaitement.

Evidemment, il ne doit en aucun cas remettre en cause la prise d’un traitement. Pour cela, consulter le médecin qui s’occupe habituellement de vous.

La conception et la réalisation de ce site repose entièrement sur l’équipe médicale du CRAT. Chaque fiche est relue et expertisée par tous les médecins du CRAT. Elle est complétée le cas échéant d’avis extérieurs, auprès d’experts de la discipline concernée.

LES ANTI INFLAMMATOIRES COMPATIBLES

Ibuprofène
« La quantité d’ibuprofène ingérée par le lait est très faible : l’enfant reçoit moins de 1% de la dose pédiatrique usuelle (20 à 30 mg/kg/j). Dans la littérature, aucun événement particulier n’est signalé parmi une vingtaine d’enfants allaités de mères sous ibuprofène. Par ailleurs, le recul d’usage de l’ibuprofène en cours d’allaitement est important.
Au vu de ces données, l’utilisation de l’ibuprofène est possible en cours d’allaitement, quelle que soit la voie d’administration. En cas d’utilisation sur les seins, on nettoiera la peau avant chaque tétée. »

Kétoprofène
« La quantité de kétoprofène ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit moins de 1% de la dose maternelle (en mg/kg). Aucun événement particulier n’est retenu chez des enfants allaités de mères sous kétoprofène. Au vu de ces éléments, l’utilisation du kétoprofène est possible chez une femme qui allaite, quelle que soit la voie d’administration. En cas d’utilisation sur les seins, on nettoiera la peau avant chaque tétée. »

Diclofénac
« La quantité de diclofénac ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit moins de 1% de la dose maternelle (en mg/kg). Aucun événement particulier n’a été signalé à ce jour chez les enfants allaités. Au vu de ces données, l’utilisation du diclofénac est possible en cours d’allaitement, quelle que soit la voie d’administration. En cas d’utilisation sur les seins, on nettoiera la peau avant chaque tétée. »

Flurbiprofène
« La quantité de flurbiprofène ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit moins de 1% de la dose maternelle (en mg/kg). Aucun événement particulier n’a été signalé chez des enfants allaités de mères recevant du flurbiprofène. Au vu de ces éléments, l’utilisation du flurbiprofène est possible chez une femme qui allaite, quelle que soit la voie d’administration. »

Célécoxib
« La quantité de célécoxib ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit environ 0.3% de la dose maternelle (en mg/kg). Les concentrations plasmatiques de célécoxib sont indétectables chez l’enfant allaité. Aucun événement particulier n’a été rapporté chez les enfants allaités de mère sous célécoxib. Au vu de ces données, l’utilisation du célécoxib est possible pendant l’allaitement. »

BILLETS QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Homéopathie, mon kit pour la maternité
L’allaitement et ses remèdes naturels
Mes clés pour bien débuter son allaitement

7 réflexions sur “Allaitement et anti inflammatoires

  1. Coucou. Il ne me semble pas que les consultantes en lactation soient certifiées par l’état. Elles sont certifiées par l’association qui les forme et les « emploie ». À ce jour il n’y a aucun diplôme d’état en lactation. Mais ça ne retire rien au sérieux, hein.
    Sinon à la LLL ils ont une conseillère spécialisée pour les médocs.
    Bon courage pour tes soins.

    J'aime

  2. Aussi, les animatrices LLL suivent une formation. Il y a des prérogatives. Elles font des réunions chez elles ou dans des structures et même en maternité. Elles font du soutient par téléphone, mail et peuvent venir chez toi si besoin et que logistiquement cela leur est possible. Elles sont bénévole et font ça en plus de leur boulot si elles taffent, et en conciliant leu vie de famille :) La LLL forme aussi des professionnelles à l’allaitement. https://www.lllfrance.org/foire-aux-questions/devenir-animatrice

    Une conseillère en lactation (peut importe de quelle école elle sort), elle se fait souvent payer. C’est son job. Fonction de son statut et de pour qui elle bosse, elle te facture son service ou à l’asso qui l’emploie (que tu payes ou non) (elle peut aussi choisir d’être bénévole).

    J'aime

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s