Le passage au lit de grand , mes trucs et astuces

28 avril 2018 – 18 août 2018
Voilà 113 jours, soit 4 bons mois que mon petit panda est passé dans un lit de grand. Je n’appréhendais absolument pas cette étape, ceci étant je ne savais pas si j’allais réussir à déceler les signes qui m’auraient permis de dire si oui ou non il allait être prêt. C’est pourquoi j’ai eu envie d’écrire sur ce sujet.

Déceler les signes.

Lorsque j’étais enceinte de 5 mois, nous avons pris la décision avec mon conjoint de faire passer notre fils dans un lit de grand. A vrai dire, et pour être le lus exacte possible, c’est notre bonhomme qui nous a fait comprendre qu’il était temps. Il était très à l’étroit, dormait de moins en moins bien, se réveiller plusieurs fois par nuit, jetait toutes ses peluches par dessus le lit.. bref, il avait besoin de place et nous le faisait comprendre à sa manière.

Faire participer votre enfant.

Choisir le lit.

Nous nous sommes donc rendu en magasin avec notre grand garçon pour choisir son tout nouveau lit. Il en a d’ailleurs selectionné un que nous n’avions absolument pas vu ni même imaginé dans la chambre de nos minis. Mais le coup de coeur a parlé pour lui. Nous voilà donc reparti de la boutique, avec toute la panoplie : lit, matelas, linge de lit, ainsi que de nouveaux coussins, et autres objets de décoration qu’il a également choisi tout seul.

Dans mes articles – Préparer la venue de ce deuxième enfant – Wishlist de naissance pour un deuxième enfant – je vous montre plus en détail la décoration que mon petit bonhomme a choisi.

Montage du lit.

Et c’est en famille que nous avons monté son nouveau lit. Je ne vous raconte pas sa joie, du haut de ses 18 mois lorsqu’il mettait les vis dans les petits trous adéquats. Il a immédiatement compris que c’était pour lui, qu’il s’agissait d’un lit, et qu’en nous aidant, il s’impregnait totalement de cette étape. En effet, je vous déconseille fortement de procéder à ce changement en l’absence de l’enfant concerné (vacances, écoles…) et d’attendre son retour pour qu’il ai pleinement conscience de ce qui se passe.

Enlever certains jouets

Lorsque nous avons installé le nouveau lit, nous avons fait le choix d’enlever les jouets qui faisaient du bruit (électronique, instruments de musique…) pour n’y laissait qu’une ambiance zen, calme et paisible dans cette nouvelle chambre de grand. Une bibliothèque, une piscine à balle et un grand matelas pour lire trônent donc dans sa chambre.

Éviter la tentation.

La principale raison de ce choix, serait de ne pas le tenter plus que cela lorsque l’heure de se reposer arrive. La tentation est très vite atteinte lorsque tous les jouets préférés de votre enfant se trouvent au milieu de cette pièce tandis qu’on vous demande de dormir.

Depuis qu’il est tout petit, nous lisons énormément de livre à notre petit panda. Cela fait partie de nous, de notre famille.. il y en a de partout. Lorsqu’il n’avait encore qu’un lit à barreaux, nous lui avons toujours donné pour habitude de lui donner un livre, et de le laisser le toucher, le feuilleter etc.. pour trouver le sommeil. Et 22 mois plus tard il s’agit toujours pour lui d’un très bon rituel pour trouver le sommeil, ou s’occuper le matin lorsqu’il se réveille mais qu’il préfère jouer un petit peu avant de nous appeler.

Éloigner le danger.

La seconde raison concerne directement l’arrivée de notre deuxième enfant. Bien que le p’tit citron va faire du cododo durant les 6 premiers mois de sa vie au moins il est évident qu’il fera quelques siestes dans la chambre de notre aîné aussi, avant d’y dormir définitivement. Nous voulions éviter de lui donner l’idée de lui lancer un jouet trop lourd, trop gros.. sur la tête de notre deuxième, en voulant tout simplement jouer avec elle.

 

Être patient

Oui vous allez devoir vous relever plusieurs fois. Oui vous allez devoir insister sur le fait qu’il faille rester DANS le lit pour dormir. Oui votre enfant va vous appeler plusieurs fois. Oui vous allez être fatigués. Mais non, cette période ne dure pas éternellement. Chez nous, cela a duré 3-4 jours tout en sachant que notre petit chaton avait 18 mois tout rond.

Aucune habitude n’est mauvaise à prendre.

Mais que je vous rassure dessuite, votre enfant n’est pas du tout en âge d’installer une mauvaise habitude. Alors vous pouvez sans aucune crainte, vous allongez à côté de lui si il en ressent le besoin. Laisser la lumière du couloir allumer, ou bien même demander un biberon avant de dormir.. si cela le rassure. Nous avons du nous allonger auprès de notre fils durant une petite semaine alors qu’il était malade, quelques jours après avoir installé le lit de grand, et cette habitude ne lui est absolument pas resté. D’ailleurs quand il nous demande de nouveau de rester, c’est qu’il en a réellement besoin, qu’il a passé une journée de crotte ou qu’il est malade.

Le lit n’est pas un espace de jeu.

Immédiatement, cette règle est venue comme une certitude. Le lit est un espace de repos. On y fait la sieste, et nous y dormons la nuit. Il était hors de question qu’on y joue ensemble (parents + enfant) dès le départ. Cette décision peut paraître difficile à comprendre et pourtant, elle a été entendu comme une évidence par notre petit garçon.

Lorsque cette grande transition fût totalement acquise et comprise, nous avons hotté cette « règle ». Depuis il adore y jouer, faire des cabanes.. tout en sachant inévitablement qu’il s’agit d’un espace de repos lorsque le moment est venu.

Se faire confiance.

Il est évident qu’il s’agit ici d’une étape cruciale dans l’histoire de votre enfant et de sa prise d’indépendance. Mais il s’agit également d’une grande étape dans votre rôle de parents. Beaucoup d’appréhension peuvent alors vous submerger. Je sais que ce qui me tracassait le plus, concernait les chutes. Durant quelques semaines nous lui avons donc installé au sol son matelas de lit de bébé au pied de son nouveau lit. Nous avons commencé à lui enlever au moment des siestes puisqu’il voyait beaucoup plus ce qu’il se passait dans la chambre à cause des volets pas très occultant. Puis les nuits ont suivies. La seconde chose qui nous faisait peur était le somnambulisme de notre fils, ce qui rejoignait inévitablement notre première crainte.

Une histoire de caméra.

Si vous n’avez pas investi dans un baby-phone durant les premiers mois de vie de votre enfant, il est inutile d’en acheter une pour ce grand événement. C’était notre cas. Tout d’abord parce que je trouve sincèrement qu’un baby-phone c’est hyper honereux, mais surtout parce que je vous conseille plutôt de prendre une caméra de surveillance. Simplement parce que vous pourrez l’utiliser à d’autres fins plus tard mais surtout parce que la vision nuit est juste parfaite sur ces caméras. La mienne est une IY Caméra – le lien ici – est coûte 69€ en noir, et 44€ en blanc.

On troque la gigoteuse contre les draps.

Notre fils ne dort plus dans une gigoteuse depuis qu’il a 9 mois. Il en avait tout simplement marre. Était à l’étroit et s’énerver vite parce qu’il voulait s’en défaire. Le passage au lit de grand n’a donc pas été anxiogène concernant cette histoire de drap. Cependant, si vous avez peur de faire passer votre enfant dans des draps, sachez qu’il existe des gigoteuses très grandes tailles. Mais également des draps fermés un peu comme des sacs de couchages.

36806943_1747992425285388_4460504024306679808_n

Dernier conseil,

Nous avons fait le choix de laisser le lit à barreaux dans la chambre durant cette transition. Cependant, nous ne lui avons jamais demandé de faire un choix. Car il était évidement, incapable de prendre une décision. D’autant plus que nous voulions lui montrer que nous étions tous les deux d’accord (papa et maman) pour mieux le guider.
Nous avons utilisé le matelas du petit lit en le mettant au sol en cas de chute. Lorsque la transition fut totalement acquise, nous lui avons demandé si il était d’accord pour laisser le lit pour sa petite soeur. Chose qu’il a tout a fait accepté.

Et vous, comment s’est passé cette jolie transition ?

3 réflexions sur “Le passage au lit de grand , mes trucs et astuces

  1. Coucou ! Félicitations pour la naissance de ta fille… en bonne santé après toute ces péripéties ❤
    Question: as tu laissé le lit bébé dans la chambre de ton « grand »?
    Ici c’est ce que j’ai fait pour quil puisse avoir le choix au début et que ça le perturbe pas mais ça fait 2 mois qu’on a les 2 lits dans la chambre et il n est toujours pas passé au lit de grand! (Il a 28 mois)
    En plus c’est mon 2eme enfant mais je ne me souviens plus du tout comment on avait faut la 1ere fois 🤣
    Bisous

    J'aime

    • Coucou, merci beaucoup :) <3
      Alors, oui nous l'avons laissé . Au début nous ne lui proposions jamais d'y retourner parce qu'on voulait vraiment qu'il comprenne que l'autre lit était son nouveau (que nous l'avions monté ensemble avec son papa et lui, comme des grands, qu'il avait choisi la nouvelle décoration etc…). Que nous étions aussi déterminé que lui à ce qu'il y dorme pour qu'il soit "encadré" et non perdu dans cette nouvelle étape. La deuxième nuit il est tombé au sol – nous n'avions pas anticipé de laisser un deuxième matelas par terre.. grosse erreur.. du coup il a voulu retourner dans son petit lit. Chose que nous comprenions tout à fait ! – Mais dès le lendemain nous avons insisté sur le fait qu'il s'agissait de son nouveau lit en le valorisant beaucoup ("oh comme il est beau ton lit de grand", "tu as vu tes nouveaux oreillers sur ton lit", "maman elle peut aller sur ton lit ?", "Tu as vu, je peux venir faire un calin dans ton lit avec toi dans ce lit"…). De ce fait , le soir même il y est retourné. Nous ne lui avons jamais laissé le choix du lit (sauf le soir de sa chute). Quelque temps après nous lui avons demandé si il pouvait passer son lit à barreaux au bébé qu'il y avait dans le ventre de maman puisque lui n'en avait plus besoin. Il a accepté sans soucis. Du coup il n'a jamais quitté la pièce. Par contre le lit au sol à côté de son lit en cas de chute est resté 2 mois je dirais parce qu'il le demandait. On l'a enlevé progressivement pendant les siestes puis complètement. Lorsqu'il ne l'avait plus du tout, nous avons décidé de préparer le lit de son petit frère ou de sa petite soeur ensemble (remonter le sommier.. tour de lit etc…). J'espère que ma réponse t'a aidé. Dans tous les cas, pour qu'il soit le plus encadré possible, nous lui avons imposé ce choix. A 18 mois il allait être trop perdu si il avait du choisir. Au moins il a vu que nous étions sûr de nous puisque nous avions observé chez lui de nombreuses manifestations qui nous laissaient croire qu'il était prêt.
      Bisous :)

      J'aime

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s