Consommons de manière plus responsable avec nos enfants – partie 1

81eb6903ee3ffbd09dabaa60d396d5c7

Si vous saviez le nombre de produits que l’on essaye de nous vendre lorsque l’on devient parents pour la première fois, et qui ne s’avèrent pas si utiles et éco-responsable que cela.. beaucoup !

Je sais que l’arrivée d’un premier bébé dans un foyer nous amène à vouloir tout un tas de produits neufs. Mais je sais également, de part mon expérience de maman, que beaucoup de produits ne sont en réalité utilisé que quelques mois, voire quelques semaines et qui, de fait, ne nécessite pas un achat neuf. J’avais déjà écris il y a quelques mois un article sur toutes ces petites choses pour adopter un mode de vie plus responsable.

Les vêtements ;

Oh, je sais bien qu’on aime pavaner dans les allées des magasins spécialisés ou sur les boutiques en ligne, à la recherche de la plus mignonnerie possible. Mais clairement, beaucoup de ses premiers vêtements vont être portés très peu, voire pas du tout. Il faut que vous sachiez aussi, que les habits sont un incroyable cadeau, que beaucoup aime vous faire.

Je me souviens avoir craquer sur une ou deux pièces vraiment très belle pendant ma grossesse. Beaucoup de vêtement ont été récupéré de mes cousines ou de ma petite soeur (du moins, les pièces qui pouvaient être neutre, puisque nous attendions un petit bonhomme).

Aussi curieusement que cela puisse paraître, je ne comprends pas pourquoi tous ces sites de secondes mains ne sont pas plus connus et reconnus pendant la grossesse. On tend à les découvrir que lorsque notre enfant est déjà parmi nous et je trouve ça bien dommage.

  • Vinted est un site internet dont on entend de plus en plus parler. Il vous permet de mettre en vente facilement toutes les affaires que vous ne portez plus. C’est donc un super outil pour faire des trouvailles du feu de dieu.
  • Mykidsfactory est quant à lui, un site internet dédié entièrement à la vente de vêtements et accessoires de seconde main pour nos bambins. Le concept est simple; il s’agit d’un dépôt vente, dont vous pouvez bénéficier de 50% de vos ventes. En clair; vous leur donner vos vêtements et ils se chargent de les revendre pour vous.
  • Patatam est un site que j’apprécie énormément. Les prix sont très accessibles et la qualité est là. Ce site de seconde main est tenue par une maman de 2 enfants qui a tout simplement pris conscience qu’un enfant ça grandissait (trop) vite. Le troc était pour elle la solution à son problème; mais étant une maman active, elle ne pouvait perdre du temps à faire des annonces à tout va pour revendre les vêtements de ses enfants. C’est là qu’elle a eu l’idée de créer patatam. Son concept s’est élargit de plus belle, puisqu’il vous est possible de lui proposer les vêtements de vos enfants.

N’hésitez pas non plus à vous rapprocher de mamans qui ouvre des vide dressing sur instagram, car elles sont nombreuses et proposent divers choses !

Les livres ;

Les vides greniers.

Qui n’a pas déjà craqué sur des livres d’occasion lors d’un vide grenier ? Moi. Il faut savoir que c’est une incroyable mine d’or pour la plus part des industrie du livre. Quoi de mieux que de faire des trouvailles miracles lors de nos belles balades automnales ? Je pense qu’il est indispensable de savoir transmettre que ce soit de manière intergénérationnelle ou bien entre inconnu ces ouvrages.

Les sites internet.

Je ne sais pas si vous le saviez; je l’ai d’ailleurs moi-même appris il y a peu, mais la fnac met à disposition des livres d’occasion. Il vous est donc possible de ramener les votre et d’en prendre des nouveaux. Ce service est également accessible via leur site internet. Depuis, je n’achète que par cette plateforme. On y voit l’état du livre et son prix qui parfois est sérieusement dérisoir.

Les soins ;

Les étiquettes de nos produits.

Depuis quelques années déjà, nous prenons conscience que certains produits ne sont pas sains pour notre santé et notre environnement. Les études, statistiques et autres expériences tendent tout de même à dire qu’il faut faire attention à ce que nous mettons sur notre peau ou laissons dans notre environnement. J’avais d’ailleurs fait un article concernant la composition de nos produits, je vous mets en dessous un petit résumé de l’article en question.

La composition de nos produits – lire

Recap : Certainement le billet qui m’aura demandé le plus de travail ! Et j’entends par là, près de 10h de recherches et de rédactions c’est donc vous dire à quel point je voulais que cet article soit le plus précis pour vous ! Je passe au crible tous les composants que l’on retrouve au dos de nos produits chouchous. Je vous explique, leurs bienfaits ou leur danger. Pourquoi faut-il les éviter etc.. Je vous donne également quelques marques qui ont dans leur composition certains de ces composants très mauvais pour notre santé ou notre planète.

Des produits naturels pour nos bébés.

Quelques jours plus tard, et pour répondre à la plus part d’entre vous j’ai rédigé un autre billet sur les produits sains que l’on peut utiliser pour nos bébés. Je l’ai d’ailleurs mis à jour très récemment, puisque j’ai découvert de nouvelles marques que j’utilisent au quotidien. Je vous mets le résumé également en dessous.

Du sain pour nos bébés – lire

Recap : J’ai énuméré dans cet article, tous les produits sains que je recommande pour la peau de vos tous petits. Que ce soit du vegan, du bio ou autre, tout est passé sous mon oeil de maman. Le petit plus de cette sélection de produits sont les prix, que j’ai essayé de garder dans le raisonnable ! Car on le sait, la qualité à un prix, cependant nous n’avons pas toujours les moyens de nous permettre ce standing.

Faire soi-même ses produits.

Et puis, j’ai eu l’envie, il y a quelques mois de faire moi-même certains produits pour le corps de mon petit garçon; notamment son eau nettoyante pour le change. Je sais que beaucoup font aussi leur liniment, mais ce n’est clairement pas quelque chose qui convient aux fesses de mon p’tit panda.

Notre rituel au savon d’Alep – lire

Recap : Dans cet article, je vous parle essentiellement de notre nouvelle routine avec ce produit que nous venions de découvrir. Depuis, il ne quitte plus notre douche. Je vous énumère quel est le pourcentage d’huile de baie de laurier de votre savon, et pour quelle utilisation vous pouvez en faire que ce soit pour papa, pour maman ou pour bébé. 

Pour réaliser l’eau nettoyante bébé, il vous faudra de l’huile d’olive bio (de préférence), un pain de savon d’Alep (entre 12% et 15%), 250ml d’eau chaude et un récipient en verre ou en plastique.

  1. Commencer par faire bouillir votre eau dans la casserole.
  2. Ajouter l’équivalent de 2 cuillères de savon d’Alep (que vous avez râpé).
  3. Ajouter ensuite l’huile d’olive.
  4. Verser le tout dans votre récipient et attendez plusieurs heures avant de l’utiliser.

 

L’allaitement ;

Louer votre matériel.

Il est parfois possible d’avoir besoin d’un tire lait lorsqu’on est dans la grande aventure de l’allaitement. Que ce soit pour pouvoir nous dépanner le temps d’un rendez-vous, ou tout simplement pour nous faciliter quelques montées de lait douloureuses, le tire lait est un incroyable allié.

Ce que je vous conseille, pour vous économiser de l’argent; c’est de louer votre matériel. Pour cela, il vous suffit de demander une ordonnance à la maternité pour que vous puissiez en bénéficier (votre médecin ou votre sage-femme peut également vous le prescrire). Alors si votre envie première été d’acheter votre matériel en le mettant sur votre liste de naissance; oubliez l’idée.

Les coquillages d’allaitement.

Voilà l’objet 100% naturelle que je vous recommande pour lutter contre les crevasses. Cette petite merveille est utilisée depuis la nuit des temps dans les pays nordique (on notera que ces gens là ont décidément tout compris). Ils se placent directement sur les mamelons, sous votre soutien-gorge. De fait, le lait qui va s’écouler tout au long de la journée au compte goutte va venir se stocker dedans. Et on sait, ooooh combien le lait maternel est un parfait pansement cicatrisant naturel. La nacre du coquillage suffit à elle-même pour soulager vos maux.

La poubelle à couches ;

Mon dieu.. je pense que c’est le matériel de puériculture à bannir. Imaginez un seul instant les déchets de ce truc ! Je rappelle bien évidemment, que chaque couche est emballée individuellement dans un sac plastique, puis empilée à l’intérieur de la poubelle, pour que les odeurs y restent enfermées.

Les couches lavables ;

Avant d’aborder ce sujet, je pense qu’il est nécessaire de rappeler quelques chiffres qui ne me semblent pas anodins du tout. Il est important de comprendre que vous allez changer votre enfant entre 3950 et 4870 fois en trois ans (soit une moyenne de 4410 fois); ce qui correspond à peut près à un budget de 1102,50€ (367€/an) par enfant. Bon, je sais que pas mal d’entre vous ne sont pas tellement chaud patate pour partir vers ce genre de démarche. Tandis que les couches lavables reviennent à 700€. Il faut aussi savoir que l’argent que vous dépensez pour le premier vous ne le dépensez pas pour le second, puisqu’elles sont… accrochez-vous… lavables *applaudissements* !

Nombres de couches.

Pour démarrer en douceur, rien ne vous empêche de commencer l’aventure avec 5-6 couches, ce qui vous permets de les utiliser tous les deux jours pour vous faire la main.

  • Si vous souhaitez laver tous les jours, il vous faudra entre 11 et 12 couches si vous avez un sèche linge contre 15-16 couches sans sèche linge.
  • Si vous souhaitez laver tous les 2 jours, il vous faudra entre 15-16 couches si vous avez un sèche linge  contre 19-20 couches sans sèche linge.
  • Si vous souhaitez laver tous les 3 jours, il vous faudra entre 20-22 couches si vous avez un sèche linge  contre 24-26 couches sans sèche linge.

Nombres d’insert.

L’insert c’est la petite partie que l’on va changer à chaque change. On compte à peut près 2 inserts par couches, pour être sûr et certain d’être large si une fuite ou une petite catastrophe devait arriver.

Les petits accessoires.

  • Pour les voiles de protection, prévoyez-en 3 par couches. Il est important de savoir que vous n’êtes pas obligée d’avoir des voiles de protection lavables. Il existe des rouleaux jetables (un rouleau = 3 semaines).
  • En ce qui concerne les lingettes, vous pouvez en utiliser des lavables. Pour cela, je ne vais pas vous expliquer furtivement comment les faire tout en sachant que ma copine Virginie l’a fait à merveille. Je vous mets donc ici, son petit tuto.
  • Durant cette folle aventure, vous aurez besoin d’un sac à couches pour les mettre dans le lave linge.

Il existe deux types de couches lavables.

  • Les TE1 (les tout en un) sont des couches qui ont la culotte et la partie absorbante reliées entre elles. Elles sont un peu plus longues à sécher puisqu’on ne peut pas séparer les différentes parties.
  • Les TE2 (les tout en deux) sont des couches dont la culotte et la partie absorbante est séparée, reliée avec des pressions.

Les couches jetables éco-responsables ;

Evidemment, je suppose que le lavable ne convient pas à tout le monde, ni à tous les modes de vie. Toutes les nounous ne les acceptent pas et les crèchent ne tendent pas du tout vers cette démarche. Cependant il existe des couches plus responsables, saines pour la peau de nos bébés et notre planête. Pour cela, je vous mets en lien mon article que j’ai dédié à ce sujet; vous pouvez le retrouver ici.

Les couches Joone.

Cette marque, a été crée par Carole (fondatrice) et de toute sa petite équipe (Lucie, Thomas, Ines..) avec qui j’ai pu discuter et qui sont très touchants dans leur démarche. Ils essayent de lier, bienveillance, transparence et positive business tout en nous proposant des produits de qualités. En réalité, c’est une aventure avant tout « humaine » qui tend vers une bienveillance des marques en gardant une transparence sans faille.

Les couches Lillydoo.

Cette jolie marque de couche allemande, a été crée par une sage femme et mère de deux enfants qui s’est énormément questionnée sur la compositions des produits bébés. Attentive au bien-être de nos tous petits, elle s’est lancée dans la folle aventure de « Lillydoo ».

 

Evidemment il y a tout un tas d’autres petites choses à faire pour adopter un mode de vie plus responsable pour vos enfants; mais je pense que c’est un bon début. D’autres suivront !

Des bisous mes chouquettes.

10 réflexions sur “Consommons de manière plus responsable avec nos enfants – partie 1

  1. Je suis d’accord on essaye de nous vendre tout un tas de choses qui sauvèrent inutiles mais parfois on tombe dans le panneau car pour un premier on ne sait pas bien. Par chance quand on avait fait notre liste de naissance, la fille avait été honnête et quand quelque chose ne lui servait pas pour ses propres enfants elles nous l’avait dit !

    Tu sais que je sui d’accord sur beaucoup de points. Depuis sa naissance il n’a eu que des produits bio sur sa petite peau, j’essaye au maximum de limiter les déchets…par contre je ne suis pas prête pour les couches lavables. Pour les vêtements c’est bête mais pour le moment je garde les siens je n’y arrive, par contre pour les miens je ne fais pas de sentiment et je donne régulièrement à une association, si jamais ça peut faire plaisir à quelqu’un.

    Das la même veine que ton article sur le savon d’Alep je vais rédiger un article sur le savon de Marseille avec lequel on peut aussi faire beaucoup de choses.
    Les couches je vais moi aussi pouvoir tester celles dont tu parles dans ton article :D

    Je t’embrasse ma douce.

    Aimé par 1 personne

    • Ca je trouve que c’est génial de la part de cette vendeuse !!! Moi je suis tombée dans le panneau pour énormément de produits..
      Pour les couches lavables, moi j’étais prète mais pas mon conjoint.. bon et un bébé se fait à deux aha donc on a les Lillydoo :D (hâte que tu me dises ce que tu en penses). En revanche, mon chéri est d’accord pour les lingettes lavables, donc je vais m’atteler à ça très vite ;)
      Moi aussi je donne régulièrement mes propres vêtements à des associations, en revanche je garde tous ceux de mon fils, pour le prochain ihi mais j’avoue avoir beaucoup récupéré de ma famille :)

      De gros bisous ma douce <3

      J'aime

  2. Pingback: Mes favoris Lifestyle – Octobre 2017 | Petit bout de lui

  3. Pingback: Consommons de manière plus responsable avec nos enfants – partie 2 | Petit bout de lui

  4. Pingback: Consommons de manière plus responsable pour nos enfants – partie 3 | Petit bout de lui

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s