Lecture / La magie du rangement

zoom sur « La magie du rangement »

Le voilà, le 100e article du blog • c’est fou comme j’aime toujours autant écris par ici ! Allé, aujourd’hui je vous parle enfin du livre que vous attendiez tous !!! J’avais acheté ce bouquin durant ma dernière année de BTS design textile. Cependant je n’avais jamais réellement pris le temps de l’étudier de fond en comble. J’ai beaucoup de bouquin qui aborde le thème des « objets qui nous envahissent » (puisque c’était le sujet de français du BTS cette année là).

Mais aujourd’hui, et comme je vous l’avez promis depuis longtemps, je vais vous parler de celui qui devrait être utilisé comme une bible et que je regrette de ne pas avoir lu plus sérieusement auparavant.

Marie Kondo est l’auteure de cet ouvrage. Ce petit bout de femme a commencé à lire des magazines dès l’âge de 5 ans. C’est vers l’âge de 15 ans, elle s’est réellement mise à se remettre en question quant à l’importance du « rangement » ! Elle habite actuellement à Tokyo et aide ses clients à transformer leur maison désordonnée en un espace de beauté, de paix et d’inspiration.

❝ La question qu’elle se pose dès le départ est la suivante : Vous est-il déjà arrivé de vous évertuer à ranger votre maison ou votre bureau pour en apercevoir très vite que le désordre régnait de nouveau ? Si la réponse est « oui », laissez-moi vous révélez mon secret en matière de rangement. 

Enfant, on nous disait souvent « range ta chambre » ! Mais combien de parents ont réellement pris le temps de nous « apprendre » à ranger ? Apprendre à ranger est une institution, comme l’école. Au Japon par exemple, il y a un cours d’éducation domestique ! Manger, se vêtir et avoir un toit sont des besoins humains les plus élémentaires. Vous êtes donc en droit de penser que le lieu de vie est tout aussi important que ce que vous mangez et portez.

Une des raisons pour lesquelles bon nombre
de personnes ne parviennent pas à ranger
efficacement, c’est qu’elles possèdent trop de choses.

COMMENCER PAR JETER

Voilà la première tâche à faire. Vous accumulez au fil de votre vie tout un tas d’objet dont vous ignorez leur existence avec le temps ou qui ne vous servent à rien. Ils trônent au milieu d’une étagère qui prend elle-même la poussière tant elle est encombrée de choses inutiles. Cependant, jeter doit vous rendre heureux. Alors ne jeter pas par contrainte au risque de culpabiliser.

Avant de faire le vide, prenez le temps de réfléchir à votre but ultime. Quelle est la vie idéale dont vous rêvez ?  Apprenez donc à voir, vers quoi vous tendez !

Bon, j’ai essayé de me plier au jeu : en ce qui me concerne, je suis une personne très attirée par le feng shui, les lieux chaleureux, mélant le bois et les matières naturelles. J’aime la chaleur du soleil sur ma peau et le sable chaud. J’apprécie particulièrement les plantes, les lampes et les odeurs fleuris; je préfère plusieurs lumières tamisées à un plafonnier, ainsi que plusieurs plaids ou couvertures que le chauffage. J’aime les choses épurées et les objets qui ont une histoires (souvent chinés en vide grenier ou en brocante).

Demandez-vous par la suite, si cet objet vous met en joie. Si ce n’est pas le cas, jetez le. Outre la valeur physique, il existe d’autres facteurs qui ajoutent de la valeur à vos bien : la fonction, l’information et l’attachement émotionnel.

Ainsi; jetez si :

  • L’objet cesse de fonctionner.
  • La mode ça passe (objets, vêtements.)
  • Tout ce qui ne vous sert plus depuis 1 an.
  • Si un livre, un vêtement, un vase ne me rend pas heureux en le voyant, débarrassez-vous en.

Si vous hésitez encore, alors mettez les objets dans un cartons et ouvrez-le dans six mois (ou moins). Vous verrez alors si ils vous ont manqué ou pas. Pour ma part, j’ai remarqué que je n’avais pas déballé certains cartons de mon déménagement précédent.. bon clairement, à quoi bon garder son contenu en sachant que ça ne m’a pas manqué ?!!

Mais comment s’y prendre lorsqu’on souhaite faire l’investigation de ce qui nous appartient ?

Jetez pièces par pièces. Ne pensez pas « je vais d’abord ranger la chambre, puis je ferai le salon ». Parce que dans la majorité des foyers, les objets d’une même catégorie sont placés dans plusieurs endroits éparpillés dans la maison (par exemple : dans un placards il y a des vêtements, mais peut-être avez-vous un autre placard ou une armoire qui contient des écharpes, manteaux…)

La phase de regroupement en un seul endroit est donc essentielle pour bien commencer le processus.

RANGER PAR CATÉGORIES

L’auteure nous conseille de commencer par les vêtements, puis les livres, papiers, objets divers et terminez par les choses dotées d’une valeur très sentimentale. Je vous fais un petit résumé des deux premières catégories, à savoir les vêtements et les livres.

A chaque catégorie, une sous catégories. Je vous donne un exemple de tout le processus :

Les vêtements :

  • Hauts (chemisiers, pulls etc…)
  • Bas (pantalons, jupes etc…)
  • Vêtements qui se suspendent (vestes, tailleurs etc…)
  • Chaussettes
  • Sous-vêtements
  • Sac à main etc…
  • Accessoires (écharpes, foulards, ceintures, chapeaux etc…)
  • Vêtements pour les occasions bien précises (maillots de bain, uniformes…)
  • Chaussures

Quels sont les ceux qui vous mettent en joie
lorsque vous les voyez, touchez ou sentez ?
Jetez tout ce qui ne vous procure rien, ou
que vous n’utilisez pas depuis des années. 

☁ Prenez tout ce que vous possédez et mettez le au sol. Faites bien tous vos placards, armoires, commodes et autres penderies… lorsque tous les vêtements sont réuni au même endroit, mettez les au sol (ou sur le lit) puis prenez les un par un et posez vous la question, à savoir s’ils vous mettent en joie. C’est parti pour le festival vestimentaire !!

☁ Commencez le tris par les vêtements hors saison, car même si ceux que vous mettez actuellement, ne vous procure pas de joie, vous aurez tendance à vouloir les jeter parce qu’il faut bien que vous mettiez quelques choses.Lorsque le tris est fait il est temps de les ranger.

☁ Ne gardez pas des vêtements que vous ne portez plus à l’extérieur pour les utiliser à l’intérieur. Sinon, cette pile va s’aggrandir à foison et la procedure n’aura servit à rien.

☁ Quand le tris est terminé; pliez les et rangez les dans une commode ou une armoire. Cette méthode, prend moins de place que si vous pendez la totalité de votre garde robe. Cette méthode vous permet également de faire balader vos mains à travers vos pièces de vêtements, de les toucher, de vous en apprivoiser les qualités de chacunes. Vous diversifierez plus souvent vos tenues. Et puis, rien de mieux pour leur transmettre une énergie positive lorsque vous les pliez. Vous pouvez également les rouler pour qu’ils prennent encore moins de place.

☁ Ne mettez plus de côté vos vêtements de saison. Cette perte d »énergie ne vous rend pas service et vous fait perdre un temps précieux. Surtout qu’on s’est déjà toutes retrouver à vouloir LE gilet qu’on a rangé précèdemment, et devoir le récupérer n’est pas une mainte affaire.

 

Les livres :

☁ Commencez par mettre au sol, tous vos livres. Oui oui, tous ! Cette méthode vous permet de savoir lesquels vous tiennent vraiment à coeur. Demandez-vous si ils sont une source de plaisir à vos yeux. L’auteure nous rappelle sans cesse l’importance de toucher les objets. De fait, les énergies circulent mieux. Classez les au sol par catégories

  • Généralités (lecture détente)
  • Pratiques (lecture de réfence, type cuisine..)
  • Visuels (Photographies..)
  • Magazines

☁ Vous n’allez pas les relire. Les livres sont essentiellement du papier. Des feuilles de papier assemblés comprenant des lettres imprimées. Leur véritable fonction est d’être lu, de transmettre des informations à leur lecteurs. Ce sont les données qu’ils contiennent qui ont un sens et non le simple fait de trôner sur vos étagères. Vous lisez pour l’expérience que la lecture procure. De fait, lorsque vous avez lu un livre; la probabilité de le relire de nouveau est vraiment amoindrie.

☁ L’idée du vide grenier. Loin de là, l’idée de jeter toutes votre collection de livre. D’ailleurs j’ai moi-même trouvé beaucoup de livre en brocante, alors rien de mieux pour faire de nouveaux heureux tout en libérant vos placards. Pour les magazines, faites le tour des médecins, coiffeurs.. tous les lieux qui comportent des salles d’attentes !

Demandez-vous si vous souhaitez les garder ou les jeter (ou les donner) ? Si vous vous dites « je le lirais un jour »; alors débarrassez-vous en parce que ce jour n’arrivera jamais. Lorsque le tris est fini, rangez les par ordre alphabétique.

 


Je ne vais pas vous épiloguer la totalité du bouquin, parce que sinon vous n’aurez plus tellement de raison de le lire, tout en sachant que c’est un guide qu’il faut utiliser en même temps que vous rangez. L’auteur aborde tous les sujets innimaginables. Passant du tris des sacs, au tris de papiers importants (relevé de compte etc…), aux boîtes d’emballages, aux câbles élèctriques, aux échantillons de produits cosmétiques, mais également de tous ces objets qui ne nous servent pas mais qui ont une valeur sentimentale..

Elle nous donne également les clés pour
se sentir bien dans notre environnement..
Ce guide est vraiment complet.

J’ai lu ce livre, un peu avant de déménager, ce qui m’a énormément aidé à préparer notre départ. Il était hors de question que j’embarque dans notre nouveau lieu de vie tout un tas d’objets supperflus. Je ne vous raconte pas tout ce que j’ai donné (oui, je n’ai rien jeté, j’ai tout donné.) Il ne me reste plus que les livres à faire. La partie qui m’aura demandé le plus d’énergie est le tri de papiers et de cables éléctriques !

Et vous, l’avez-vous lu ? 

9 réflexions sur “Lecture / La magie du rangement

    • Et bien écoute, c’est vrai qu’avant de lire ce livre je passais ma vie à ranger.. je n’avais l’impression de faire que ça entre chacune de ses siestes. Et puis finalement quand on suit le livre, on fait le tris une bonne fois pour toute et c’est réglé. Moi j’ai vraiment adoré le lire :)

      Aimé par 1 personne

  1. Pour le coup j’adhère pas forcément à tous ces livres sur le rangement mais c’est vraie que parfois faire du tri, désencombrer son intérieur, se libérer des choses inutiles…cela fait du bien. Et bizarrement il y a des moments où je ressens le besoin d’en faire, j’ai l’impression que je fais en quelque sorte le tri dans ma tête en faisant ça !

    Depuis que j’ai mon fils j’ai appris à moins garder les choses. Déjà gros tri avec le déménagement et on ne peut pas toit garder ! IL y a juste deux choses pour lesquelles j’ai du mal. Les habits de mon fils quand il était tout bébé et les livres :D

    Bises

    J'aime

    • Alors moi les livres je suis tout à fait d’accord avec toi.. déjà parce que la plus part sont des livres qu’on a lu à l’école. Donc je ne vois pas l’intérêt de les jeter pour devoir les racheter quand mon fils en aura besoin. Deuxièmement il est vrai que dans mon BTS jamais je n’aurai acheté ce genre de livre. Mais au delà du rangement, il est vrai que c’est un réel souffle neuf qui s’abat sur l’habitat et qui fait du bien aha. Moi je l’ai lu pendant le déménagement et c’est vrai que ça m’a évité le transport de bons nombres de choses inutiles.
      Des bisous ma choupette 😘

      J'aime

    • Ha et puis pour les vêtements de mon fils… Clairement c’est trop précoce pour que je les donne et deuxièmement si le deuxième est un p’tit gars je me ferai un énorme plaisir de les lui remettre 🙊🙊

      J'aime

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s