Déménager avec un bébé, mes conseils

Il n’est pas très loin de minuit trente et c’est assise dans mon lit que je vous écris. C’est dans les moments comme celui ci que je prends pleinement conscience que ce blog n’est pas simplement un passe-temps ou une passion incontrôlée. C’est un réel attachement viscéral qui me lie à lui. J’aime écrire et j’en ai besoin. Sous toutes ses formes et sous toutes ses coutures. Vous n’êtes pas sans savoir, si vous me suivez sur mon compte Instagram ou sur ma page Facebook qu’il y a quelques jours nous déménagions..
Alors même si mes mains sont jonchées de crevasses je ne pouvais résister plus longuement à la tentation et l’envie de revenir par ici. Je n’aurai jamais pu attendre plus longtemps d’ailleurs !!

Il s’agit du 18ème déménagement à mon actif. Oui oui vous avez bien lu (et j’ai 24 ans, c’est donc vous dire le rythme effréné auquel nous bougions..). J’ai voyagé dans toute la France ; commençant par Nice, passant par Saint Tropez, Lyon, puis Nîmes, Lille, Toulouse, Paris… bref, tout ceci n’a plus réellement de secret pour moi. Mais celui-ci avait un tout autre goût. En réalité c’était le deuxième que je faisais avec mon conjoint et le premier entant que parents. Et pour une première nous avons été gâté. Il va s’en dire que tous nos amis travaillaient et ne pouvaient pas se libérer pour nous aider. Et ma famille était partie en vacances, bien trop loin de chez nous. Alors je me suis dis qu’un petit billet sur mes premières impressions, mes trucs et astuces pour réussir au mieux un déménagement avec un bébé pouvait être un sujet utile et sympa ?

20841259_1422720614479239_145811796_o_Fotor

Le tris.

Tout d’abord , si il y a bien une chose que j’ai apprise au cours de ma vie de nomade c’est bien cette règle. Celle de faire du tris. Dès lors qu’un déménagement est programmé, attelez-vous au rangement, au tris et jetez (ou donnez) tout ce dont vous n’avez pas besoin. Pour cela je me suis énormément aidée du livre « la magie du rangement ». Promis le billet sur ce bouquin arrivera très vite. Deux ou trois semaines avant le grand jour nous avons donc entrepris ce grand remue ménage.

Le carton de survis.

Je l’ai nommé comme cela parce qu’il est vraiment très très très important. Je m’explique. Je vous conseille de faire un carton en y mettant tout ce dont vous allez avoir besoin dans les jours qui suivront le déménagement (sous vêtements, savon, brosse à dents, repas et goûter de vos enfants, draps pour les lits…) parce que clairement lorsque vous serez au milieu de toutes ces boîtes empilées dans votre nouveau chez-vous, épuisés, vous n’aurez pas vraiment envie de fouiller dans tout ce bazars à la recherche d’un dessous de drap pour dormir. Il est donc le premier que je vous recommande de faire !

On pense à la planète.

Si il y a un bien un conseil écolo que j’aurai à vous donner ce serait de ne pas acheter de papier bulles, de journaux et autres mousses pour protéger vos bibelots fragiles ou la vaisselle en porcelaine que tata Huguette vous a laissé. Pour cela rien de mieux que des tissus et autres vêtements. Enroulez-les autour de vos objets et l’affaire sera jouée.

Ranger par catégories.

Si il y a bien une chose que j’ai compris en lisant « la magie du rangement » c’est de ne pas ranger ou mettre en carton par pièce mais plutôt par catégorie. Par exemple tous les habits d’un coup, puis tous les produits de beauté etc… Plutôt que de faire toute notre chambre, puis celle du p’tit panda etc, puisqu’au final vous vous rendrez très vite compte que vous vous éparpillez partout et que vous risquez de retrouver des vêtements dans tout l’appartement alors que vous avez fermé les cartons appropriés.. (j’entends par là entre les lessives en cours, celles à faire, les panières de linges propres ou de linges sales, les différents placards, vous avez finalement des habits de partout.)

Ne le faites pas seuls.

Si votre famille ou vos amis sont disponibles, n’hésitez pas une seule seconde à demander leur aide. Jeune, j’ai toujours connu les déménagements pris en charge par la société de mon père. Et pour ce déménagement, il s’agissait également de la même chose puisque c’est un logement de fonction de la brigade des sapeurs pompiers de Paris. En réalité je n’ai connu qu’un seul déménagement sans et c’était mortel (dans tous les sens du terme). C’était le tout premier avec mon conjoint.. et nous n’étions que tous les deux. Nous avons crus mourir de fatigue. Et je sais que c’est un sacré budget, mais sachez que la santé n’a pas de prix. Alors quite à se restreindre un peu durant les prochaines vacances, je préfère vous conseiller de faire appel à des sociétés de déménagements (les devis sont gratuits), des amis ou de la famille, ou bien des associations de bénévoles qui viennent vous aider (oui oui ça existe).

Faire participer ses enfants.

Ceci étant, si il n’est pas possible pour vous de faire appel à un tiers pour x raisons, je vous conseille de faire participer vos enfants le plus possible dans cette folle expérience. Ils n’en comprendront que mieux l’enjeu. Suivant l’âge bien-sûr, il est possible de les faire participer à différentes échelles. Pour les plus petits comme le mien (10 mois) il nous a aidé à remplir ses cartons de jouets. Il est dans sa phase « je prends et je mets dans une boîte ou un bac ». Mais je sais que pour les plus grands il et possible de leur demander de s’occuper de faire du tris dans leurs affaires, ou bien d’emballer leur propres cartons en leur laissant un nombre précis à leur disposition.. Et pour celles qui se demanderaient si le chamboulement émotionnelle que procure un déménagement freine l’évolution de leur bébé (du au manque de temps, il faut l’avouer, que nous leur consacrons) sachez que je ne l’ai absolument pas ressenti ! Et pour cause, le p’tit panda a commencer à se tenir en équilibre seul et à faire ses PREMIERS PAS au milieu des cartons.  Un autre conseil que j’aurai à vous donner, serait de ne pas être trop barbants avec vos enfants. Si ils n’ont pas envie d’aider ce n’est peut-être pas par fainéantise mais par tristesse,  colère, refus de partir ou que sais-je encore.. Chacun gère un déménagement comme il l’entend.

Ne pas hésiter à faire un break.

Déménager sans ou avec des enfants n’a strictement rien à voir. Il est vrai qu’au bout du 18e déménagements, j’ai pris l’habitude de défaire, casser, jeter et ranger les cartons à une vitesse folle. Sans dire que j’étais pressée mais plutôt que l’expérience parlait d’elle-même. Cette fois ci, ça n’avait rien à voir. Mais alors r-i-e-n-à-v-o-i-r ! Et si il y a une chose que je vais vous dire de faire impérativement, ce serait de prendre le temps ! Il reste des cartons dans le salon et les chambres ? Ce n’est pas grave, prenez le temps de faire une balade en poussette avec bébé. Ça vous permettra d’autant plus de découvrir la ville dans laquelle vous venez d’arriver. Écoutez votre enfant, et essayer de respecter leur rythme. Une dernière chose, pendant les siestes du p’tit panda il nous arrivait de nous endormir aussi, pensez-y Ihi.

La chambre du p’tit panda.

Si il y a bien une chose qu’on m’avait conseillé de faire, c’était de préparer la chambre du p’tit panda en premier. Avant même que les derniers cartons ne franchissent la porte d’entrée, j’avais entrepris de défaire et ranger les premiers, ainsi que de remonter ses meubles. Nous avons également sorti tous ses jouets.. Bref, nous avons réellement fait en sorte qu’il soit le moins perturbé possible. Pensez donc à mettre dans le camion de déménagement tout ce qui concerne la chambre de vos enfants en dernier, pour que ce soit la première chose que vous enlèverez. D’autant plus que ça occupera vos plus grands, quant à l’aménagement de leur propre chambre. 

20821310_1422720771145890_1085685857_o_Fotor

Mes premières impressions.

Nous arrivons dans un appartement qui au delà de ne pas être à mon goût, est totalement différent de notre ancien logement (nous étions jusqu’à présent propriétaires, nous avons donc tout refait de A à Z dans ce lieu d’amour qui a vu naître notre enfant..). Il n’est donc pas aussi simple que cela de trouver ses propres marques. J’ai presque l’impression d’être dans un Airb’n’b. Ceci étant; je suis épuisée de ce déménagement. Les cartons se défont au ralenti.. ce qui me chagrine un peu tant je suis minutieuse et maniaque lors des déménagements. J’ai 24 ans de déménagement à remettre en question tant ça n’a rien à voir, de bouger avec des enfants.

  • Le positif ; je dirais qu’il s’agit de la taille du salon qui fait de manière approximative le double de notre ancienne salle de vivre (nous quittons un 55m carré pour un 75m carré). Ce qui nous permet de créer un espace de jeux pour le p’tit panda beaucoup plus grand que le précédent. Le balcon est également trois fois plus grand, je vais donc pouvoir m’éclater dans la déco.
  • Le négatif ; le sol, les murs, le plafond.. non je rigole, même si la vérité n’est pas si loin que cela finalement. Je dirais que la bête noire de cette appartement serait la salle d’eau. Nous quittons une salle de bain moyenne avec double vasque et autres meubles avec baignoire pour retrouver un lavabo proposant un seul tiroir et une douche à l’italienne. Nous sommes donc très limité dans le rangement disponible mais surtout…. Nous n’avons plus de baignoire !! Mais comment faites vous ? Vous vous lavez avec vos crapules ? Vous utilisez une petite baignoire ? Je sais que le petit panda aime la douche, mais pas tous les jours (et maman non plus d’ailleurs aha)

Il ne nous reste plus qu’à apprendre à vivre dans ce quotidien qui nous attend pour encore plusieurs années !

13 réflexions sur “Déménager avec un bébé, mes conseils

  1. Courage pour cet emménagement !

    Ton article m’a vraiment attiré puisque nous déménageons nous aussi dans moins de 2 semaines, et avec Mr 18 mois ! J’ai qlq déménagements également à mon actif même si bien moins nombreux que toi, mais tous fait « avec la main d’œuvre amicale / familiale ». Mais c’est quitter un mignon « petit » appartement en pleine pour une « grande » maison avec jardin et 3 chambres à la campagne donc c’est plutôt de l’impatience. Mais aussi de l’inquiétude pour toute l’organisation…!

    Aimé par 1 personne

    • Comme je t’envie avec ta jolie maison de famille ! Nous attendons également cet instant avec impatience. Nous devons attendre que monsieur termine son contrat à la BSPP avant d’envisager de quitter la vie parisienne.
      C’est vrai que nous aurions adoré avoir de la main d’oeuvre pour notre déménagement…
      Bon courage pour cette folle aventure, je t’envoie plein de bisous !

      Aimé par 1 personne

    • Ne paas oublier que mamie a une super baignoire qu’elle prête très volontiers.
      Et bienvenue dans ma vie de nomades que j’ai toujours connue mais seule sans mon mari pour m aider.
      Enfin la Normandie vous attend pour deux jours si besoin. Demain grand soleil et plage toute la journée💚😅💕😇💟💋😁😁

      J'aime

  2. Bon tu sais que moi j’ai déménagé il n’y a pas si longtemps que ça non plus puisque j’avais fait un article également :)
    Je vois qu’on se rejoint quand don dit qu’il faut faire participer l’enfant ! Je crois que c’est vraiment le meilleur des conseils pour qu’ils ne sentent pas perturbés et mis à l’écart !
    Avoir de l’aide n’est pas de refus non plus, comme toi je me suis retrouvée presque seule à faire tous le cartons avec un bébé au milieu !
    Bises

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, et c’est d’ailleurs pour cela que je t’avais demandé ton avis sur instagram, pour m’aider à préparer au mieux mon bout d’chou. Pas simple de se retrouver seule.. surtout qu’on va recevoir la belle famille durant plusieurs jours, il faut donc qu’on finisse de déballer tous les cartons du milieu..
      De gros bisous d’amour !

      J'aime

  3. Tu as super bien géré ! Faire les cartons avec un petit bout dans les pattes peut devenir très très compliqué ! La mienne était dans la phase je vide… cela fut donc un brin plus compliqué de la faire participer à l’epoque…
    Bonne acclimatation….

    Virginie

    J'aime

  4. Pingback: ♡ Onze mois de toi | Petit bout de lui

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s