Adopter un mode de vie plus responsable

Depuis que je suis maman, je me suis énormément remise en question en ce qui concerne mon mode de vie.

Etant végétarienne, je suis déjà dans une démarche personnelle qui me motive. J’avais envie de manger plus sainement, de consommer plus écologiquement aussi et d’être plus responsable, (je dis « je », mais mais mon conjoint avez également ces envies là).

Je sais qu’en ce moment, mes copines se sont donné le mots pour publier tout un tas d’articles similaires, alors je me suis dis que j’allais plutôt vous expliquer ce que je fais au quotidien plutôt que de vous dire pourquoi je le fais. Au départ, je voulais illustrer mon billet avec toutes sortes de photographies, de recettes.. (etc) mais j’ai fini par me dire que j’allais finir par vous perdre. Alors je vais faire simple, pour être la plus concise possible.

Capture d_écran 2017-06-13 à 14_gaeFotor

Alimentation

Les courses;

  • Depuis que je suis toute petite, ma maman m’a toujours appris à prendre des sacs pour aller faire les courses, pour éviter d’en acheter encore et toujours; ce qui n’est pas top pour notre planète. Et mieux encore, nous prenions un chariot de course. Mais depuis peu, j’ai réellement envie d’aller plus loin dans cette démarche (plutôt que les sacs en plastique). J’utilise donc des sacs essentiellement en tissus, qui sont d’ailleurs beaucoup plus résistants.

Les récoltes alentours;

  • Ma mère m’a toujours appris à acheter français. Cependant, depuis quelques mois déjà, nous n’achetons nos fruits et légumes qu’au maraicher du coin, qui ne vend que des produits des récoltes alentours. Nous n’avons donc que des aliments de saison, sains et bio. Il en est de même pour les oeufs (bio et élevés en plein air). Pour le coup j’adore y aller, en fin de journée, avec le p’tit panda dans la poussette et mon panier en osier. Oui oui, je suis ce style de nana qui aimerait vivre dans une ville avec plein de pistes cyclables, pour pouvoir aller faire mon petit marché le dimanche à vélo avec mon panier en osier accroché devant et le p’tit panda derrière aha. Ce que j’adore, c’est leur capacité à trouver des solutions rapidement. La dernière fois j’avais besoin de haricots verts, et dans la foulée ils sont allés en chercher chez les agriculteurs du coin et j’ai pu en avoir dans l’après midi.

La cuisine;

  • En général, j’essai de faire au maximum du « maison », que ce soit pour des choses toutes bêtes, comme la purée ou le sucre vanillé (sans raffinement). Mon conjoint s’y ai mis aussi, lorsqu’il est à la brigade il mange les gamelles qu’il se prépare à l’avance.
  • Mais pour mon fils, je voulais réellement qu’il connaisse les vraies saveurs et surtout, qu’il comprenne l’importance de savoir cuisiner (oui, il est très jeune encore pour comprendre ça). Cependant, lorsque je cuisine, il est très souvent avec moi, quand j’utilise des épices je les lui fais sentir, lorsque je prends des fruits ou des légumes, je lui fait gouter. Alors c’est avec plaisir, que je me lance dans la confection de ses recettes. Que ce soit les yaourts natures que je réalise grâce à une yaourtière ou les purées et autres compotes. Et je ne trouve pas que ça reviennent à beaucoup plus cher. Nous achetons juste un peu plus de légumes et de fruits pour pouvoir les compter dans les préparations. Je lui fais également ses boudoirs. J’aime beaucoup utiliser deux plateformes pour trouver les recettes, Bergamotefamily et Cookingformybaby.
  • Si nous sommes en déplacement et que je n’ai pas eu le temps de lui préparer son repas (oui c’est possible, je ne me mets aucune pression pour ça aha) et bien je n’utilise que les marques babybio, goodgoût et HIPP (plus rarement). Alors effectivement, ils sont un peu plus cher que les autres marques type Nestle, mais clairement je préfère mettre le prix en sachant que je ne lui en donne pas souvent. Je les utilise surtout pour des saveurs bien particulières, comme la manque par exemple, qui je trouve est assez compliqué à cuisiner.

Torchons;

  • Nous n’utilisons que des torchons ou autres serviettes en tissus pour nous nettoyer les mains. Aucun essai-tout type sopalin. Petite déjà, nous n’en utilisions pas. La plus part du temps j’utilise des vêtements usagés ou des nappes tachées en coton que je coupe à la bonne dimension.

Biberons;

  • Comme vous le savez déjà, si vous me lisez régulièrement, nous avons opté pour les biberons en verre. D’un point de vue écologique et économique il n’y a pas photo. Tout d’abord ça coûte à peut près le même prix que des biberons en plastiques. De plus, nous sommes certains au moins qu’il n’y a pas de résidu de BISPHÉNOL A, bien que ce soit une substance interdite aujourd’hui.

 

Cosmétiques

Sur la peau;

  • Je n’utilise que des produits bio ou vegan, que ce soit sur ma peau ou celle du p’tit panda. Alors, je vous arrête tout de suite, je ne suis absolument pas vegan, mais j’ai remarqué qu’énormément de ces produits étaient vraiment très sains et bio. Ils ne sont pas testé sur les animaux (et ça c’est super important pour moi) et surtout ils sont naturels.
  • Je pense très prochainement arrêter les savons liquides et utiliser que des savons durs.

La barbe du chéri;

  • Cela fait déjà quelques mois que mon chéri n’utilise plus de rasoirs à lames jetables, ni électrique. En réalité, au départ ça n’avait rien à voir avec l’écologie. Mais nous cherchions une solution pour sa barbe. Elle repousse très vite et reste très dure toute la journée ce qui lui faisait mal. J’avais commencé tout un tas de recherches sur un moyen de rasage pour ces barbes-là. Et miracle, nous avons trouvé ! Mon conjoint utilise donc un rasoir à une lame, avec un blaireau. Oui oui, comme chez les barbiers. Au départ ça n’a pas été simple, il s’est beaucoup coupé, et puis maintenant ça coule comme de l’eau de source. C’est très facile à utiliser, écologique et économique. Il utilise également un après-rasage de la marque Edwin Jagger.

19179217_1361530480598253_702798308_o_Fotor

L’hygiène;

  • J’ai appris il y a peu qu’il existait des protections hygiéniques réutilisables, comme la coupe menstruelle ou les serviettes hygiéniques. Je suis en plein réflexion sur ce sujet-ci, bien que la coupe ne m’enchante pas.

Les couches;

  • Lorsque j’étais enceinte, je voulais utiliser des couches lavables mais mon conjoint n’était pas trop pour cette idée. Alors j’en ai essayé tout un tas. Des Pampers, aux Pomettes, passant par les Naty, je me suis finalement dirigée avec les Lillydoo. Elles sont sans chlore, sans parfums, sans parabènes, sans patates, sans perturbateurs endocriniens, sans émulsifiants PEG, sans dioxine et sans glyphosate. Ces couches hypoallergéniques ne sont pas testées sur les animaux et sont vegan. Elles sont certifiés OEKO-TEX et sont testés dermatologiquement.

18816082_1345167842234517_18591760_n_Fotor

Pour la maison

Les produits ménagers;

  • Cela fait peu de temps que j’ai voulu changer ce mode de consommation. Un bon nombre de mes copines ont fini par me convaincre. Alors je me suis lancée dans la confection de certaines recettes de produits ménagers. La plus part des recettes que je réalise viennent du blog de mangoandsalt ! Alors je vous invite à aller y faire un tour si ça vous intéresse. Elle propose tout un tas de recette pour des désinfectants, liquides vaisselles, lessives, savons etc…
  • Pour ce qui est du liquide vaisselle j’utilise l’arbre vert, parce que j’ai une peau extrêmement fragile avec un type d’eczéma bien particulier sur les mains, mais j’ai découvert il y a peu une recette vraiment très simple réaliser soi-même. Cependant, je ne sais pas réellement si je vais la faire moi-même. C’est à dire que je préfère y aller petit à petit avec mon conjoint, parce qu’il n’est pas tout à fait prêt pour tous ces changements. D’ailleurs, il me fait plusieurs fois la remarque à savoir que bientôt nous feront popo dans de la paille mdr. Donc j’y vais molo molo (et oui mon chéri, je sais que tu me lis).

Energie;

  • Concernant la lessive, je ne la fais pas maison, j’utilise encore une fois la marque l’arbre vert, cette marque me colle à la peau. En revanche, j’essai de faire le plus possible les programme à basse température. J’essai de porter plusieurs fois mes vêtements avant de les laver (bon sauf si il y a des odeurs indésirables)
  • Nous adoptons également quelques réflexes tout bête comme par exemple, éteindre la lumière lorsqu’on quitte une pièce. Nous n’avons que des ampoules à basse consommation. Nous ne faisons pas couler l’eau du robinet inutilement. Nous éteignons la télévision si personne ne la regarde (la radio fera un parfait fond sonore).

Activités

À la maison;

  • Il m’arrive également très souvent de créer des jeux pour mon p’tit panda. Ensemble nous allons à la découverte des couleurs ou des textures. Notamment grâce à de vieilles petites bouteilles d’eau que je rempli avec l’eau du robinet et dans lesquels je mets quelques gouttes de colorants alimentaires. Mettez ça près d’une fenêtre, vous allez voir l’effet que ça fait au sol. Ou bien remplissez des bocaux ou des récipients avec des pastas de différentes formes. Mon fils adore ça !

En balade;

  • Avec le p’tit panda nous nous déplaçons systématiquement à pied, que ce soit avec la poussette ou en porte bébé. Je fais donc mes courses, mes balades, je me rends à mes rendez-vous toujours à pattes. Déjà parce que ça fait un bien fou à la circulation sanguine mais d’un point de vue écologique il n’y a pas photo. Et pourtant il y a un arrêt de bus en bas de mon immeuble.

 

 

Et vous, que faites vous ? 

8 réflexions sur “Adopter un mode de vie plus responsable

  1. Je ne vois pas de quelles copines tu parles :D

    C’est rigolo, je me retrouve beaucoup dans ton article. Et ton homme t’espionne aussi à ce que je vois ! Tu n’as pas le droit de dire de bêtises !

    On essaie d’y aller petit à petit aussi, histoire d’adopter lentement mais efficacement les bons petits gestes sans se frustrer !

    Aimé par 1 personne

  2. Concernant l’alimentation, on est dans le même style de vie. On cultive nos légumes, nous avons nos oeufs… Et lorsqu’il nous manque certain produit, nous allons chez le maraîcher. On utilise également les torchons et tout autre tissus pouvant servir essuie tout réutilisable. Depuis peu, j’ai commencé à fabriquer notre lessive et notre assouplissant. J’aimerais commencer a fabriquer mon propre shampoing. On a encore beaucoup beaucoup de boulot mais on est dans un démarche pour consommer responsable. Chaque chose en sont temps. Super article en tout cas. Je vais aller voir les couches et le blog mangoandsalt pour les recettes. Ça m’intéresse. A bientôt

    Aimé par 1 personne

    • Hello, et bien je suis super contente que mon article t’ai servis :)
      Quand on aura une maison, nous aurons un potager ihi j’ai tellement hâte. Ma tante m’amène les légumes et les fruits du jardin le plus possible ;)
      A bientôt :)

      J'aime

  3. Oui on voit beaucoup d’articles sur ce sujet en ce moment mais moi je dis bravo pour ça, cela veut dire que de plus en plus de personnes prennent conscience des choses et ça c’est déjà un grand pas.
    Se tourner vers une vue plus saine n’est pas forcément très compliquée bien que l’on pense le contraire, tu en es l’exemple.
    Je t’embrasse ma douce.

    J'aime

  4. Pingback: Mes favoris Lifestyle – Juin 2017 | boubou

  5. Pingback: On teste / Lillydoo et Joone, des couches saines | Petit bout de lui

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s