La composition de nos produits

Aujourd’hui nous allons parler de la « composition » de nos cosmétiques.

Lorsque je suis tombée enceinte, je me suis posée tout un tas de question concernant les soins de mon enfants. Couches lavables ? Lingettes en tissus ? Liniment maison ?.. Et puis après moulte conversation avec mon chéri, nous nous sommes arrêtés sur certains faits. Certains que le regrette, comme les couches lavables, d’autres moins. Et je dois bien vous avouer, que l’article de ma jolie Petite vivi été un élément déclencheur, dans cette quête de mieux faire. Elle vous parle des lingettes et de leur compo. J’ai donc décidé de vous faire un récapitulatif de tout ce qui peut se trouver dans nos produits phares, notamment ceux que nous utilisons sur la peau de nos bambins. Et de mieux comprendre, quels sont les composants qui sont à éviter.

Tout d’abord, il faut remettre les choses dans leur contexte. De nos jours, les parents que je côtoie, cherchent de plus en plus à respecter la nature, en utilisant des produits plus responsables. Certains d’entre eux, tendent à se diriger vers des produits bio. Mais le bio, n’exclus pas à 100% l’utilisation de produits chimiques. En effet, le label bio, n’exige que 95% d’origine naturelle du produit fini. Ce qui laisse, 5% d’ingrédients de synthèse possible.  Alors je vais essayer d’être votre « lumière » le temps d’un petit billet pour que vous appreniez à mieux lire les étiquettes de vos produits. Les « ✗✗✗ » signifie que ce sont les plus dangereux.

16648bb930f922fd6f7b88528a483950

✗✗✗

Les conservateurs

En général, nous ne pouvons pas dire que les conservateurs sont très parfaitement sains pour le corps. Ils permettent aux produits de ne pas noircir ou moisir, au milieu des nombreux autres composants. Beaucoup de produits, durant de nombreuses années ont contenus du formaldéhyde. Cependant, jugé beaucoup trop dangereux il a été retiré du marché, {irritant, allergisant, cancérigène..}.
Les parabènes ont alors pris la relèvent entant que conservateurs; mais là encore, tout n’est pas très clair. De nombreux dérivés du formaldéhyde ou libérateur de formol ont alors pris place dans le monde du cosmétique.

Le formaldéhyde est donc un ingrédient interdit dans les aérosols et sa concentration dans les produits cosmétiques ne doit pas dépasser 0,2% et 0,1% pour les produits destinés à l’hygiène buccale. Si sa concentration ne dépasse pas les 0,05%, rien n’oblige les marques à le mentionner dans ses produits. Il est reconnu par le Centre international de Recherche sur le Cancer comme agent cancérigène connu. Ils sont irritants pour la peau et les yeux. Ce sont également des allergisants. 

Les dénominations INCI : Formol, Formalin, Formic aldehyde, Paraform, Methanal, Methyl aldehyde, Methylene oxide, Oxymethylene, Oxomethane, DMDM hydantoin, Diazolidinyl urea, Imidazolidinyl urea, Methenamine, Quarternium-15, Diazolidinyl urea, Sodium hydroxymethylglycinate, Méthénamine, bronopol, 2-bromo 2-nitroprone-1,3-diol, bronidox, 5-bromo-5-nitro-1,3-dioxane, Methylchloroisothiazolinone, Methyldibromo Glutaronitrile, MDM Hydantoin, Iodopropynyl Buthylcarbamate, Chloroxylenol, Chlorphenesin.
Le DMDM hydantoin est présent dans certains produits Uriage, notamment la crème lavante « peaux sensibles et délicates » que l’on peut utiliser pour les bébés. Ainsi que dans la crème lavante visage, corps et cuir chevelu bébé de chez uriage. 


✗✗✗

Les parabènes

On utilise les parabènes pour lutter contre les bactéries et les champignons.
Les parabènes et les thiazolinones sont interdits dans les produits cosmétiques bios. Ils sont remplacés par des alcools {benzyl alcool} ou de la vitamine E {tocophérol} qui sont naturels.

Le principal danger est son pouvoir irritant et allergisant. Ils pénètrent dans notre corps au plus près de nos hormones, ce qui perturbent notre système endocrinien.

Les dénominations INCI : Butylparaben, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, Isopropylparaben, P-hydroxybenzoate, N-butyl p-hydroxybenzoate, Ethyl p-hydroxybenzoate, Méthyl p-hydroxybenzoate, Parahydroxybenzoate de propyle, Parahydroxybenzoate de méthyle.
Il y en a dans le savon doux nettoyant de chez rivadouce. 

Le thiazolinones, est un composant qui remplace de plus en plus les parabènes.  Cependant il reste irritant, allergisant et libérateur de formol.

Les dénominations INCI : Methylisothiazolinone, Methylchloroisothiazolinone.
Il y en a dans l’eau douce nettoyante de chez nivea baby. 


✗✗✗

Les filtres UV

On les trouve dans les crèmes solaires {oui, bravo ! Vous suivez toujours}. Il existe deux type de filtre UV; chimiques {qui les absorbent} et minéraux {qui les réfléchissent}.
Les filtres UV chimiques sont interdits dans les produits bios; seuls les filtres minéraux {oxyde de zinc, dioxyde de titane} sont autorisés dans les crèmes solaires bios. 

Chimiques : Ils sont dangereux pour la santé et l’environnement. Allergisants, cancérigènes et perturbent le système endocrinien. Quand on se baigne avec, les composants se retrouvent dans l’eau et sont très toxiques pour l’environnement aquatique.

Les dénominations INCI : Benzophenone-1, Benzophenone-2, Benzophenone-3 (Oxybenzone), Benzophenone-4 (Sulisobenzone), Benzyl Salicylate, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Ethylhexyl Salicylate, Ethylhexyl Triazone, Octocrylene, Octyl Methoxycinnamate, PABA, Phenylbenzimidazole Sulfonic Acid, Camphor Benzalkonium Methosulfate, Diethyhexyl Butamido Triazone, Octinoxate, Titanium dioxyde, Zinc oxide (seulement en nanoparticules)


Les agents occlusifs

Ce sont des composants que l’on retrouve un peu partout dans le monde du cosmétiques. Ils sont sensés laisser un films protecteur sur la peau. Alors même si à court terme ils font des miracles c’est à long terme que nous remarquons les dégâts. Les silicones, ammoniums quaternaires et autres paraffines sont des agents occlusifs.
Les agents occlusifs sont interdits par le label Cosmébio.

Ces agents occlusifs sont non-biodégradables, toxiques pour notre environnement et extrêmement irritants pour notre peau.

◍ Les silicones.

Ce sont les agents occlusifs les plus courants. Tout en sachants que ce sont des agents très toxiques pour la faune et la flore car il leur faut entre 400 et 500 ans pour disparaissent totalement.

Les dénominations INCI : Diméthicone, Diméthiconol, Cyclopentosiloxane, Diméthylpolysiloxane, Phényldiméthylpolysioxane, Phényldiméthicone, Cyclométhicone, Aminopolysiloxane, Amodiméthicone… tout ce qui finit en -cone ou -xane.

◍ Les ammoniums quaternaires.

Mais qu’est-ce que ce nom compliqué ? Ce sont des substituts des silicones. Irritants et non-biodégradables. On les reconnait facilement, car ils se terminent souvent en  « monium », « chloride », « bromide » ou « quaternium » suivi d’un chiffre.

Les dénominations INCI : CTAC (Cetyl triméthyl ammonium chlorure), DSDMAC (Quaternium-5), Dipalmitoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate, Hydroxypropyl guar hydroxypropyltrimonium chloride, Cetrimonium bromide, Polyquaternium-10, Quaternium-15…
Le Cetrimonium bromide est présent dans l’eau nettoyante visage et corps de chez Rivadouce bébé. 

◍ Les paraffines.

Elles sont obtenues à partir d’un procédé de raffinage du pétrole, ou sont extraites de la lignite, des schistes ou de la tourbe. Certains industriels cherchent à développer de la paraffine végétale, provenant de lipides. L’huile de paraffine est un semi-occlusif sur la peau; irritant et non-biodégradable. Elle est classée dans la catégorie des « substances à risque modéré » par l’EWG {Environmental Working Group}.
40% des produits d’hygiène pour bébés sont concernés ! 

Les dénominations INCI : Paraffinum liquidum, Petrolatum, Ceresin…


✗✗✗

Les sulfates

Ils sont sous forme de tensio-actifs chimiques pour donner au produit, un pouvoir moussant. Ils sont d’ailleurs pour la plus part présents en grandes quantités puisqu’ils sont en seconde position dans la nomination des ingrédients. On peut même en trouver dans les produits bio; notamment ceux lancés par des grandes marques. Ils sont tolérés par les produits labellisés Cosmébio, hormis le SLES {Sodium Laureth Sulphate} et l’ALES {Ammonium Laureth Sulphate}. 

Ces tensio-actifs sont donc dangereux pour la santé car ils sont très irritants et desséchants. Tout ceci pouvant étouffer la peau et les muqueuses. Ce qui constitue un risque respiratoire important, ainsi que des ulcères aphteux. Ils favorise également les pellicules {ce qui est assez ballot pour un shampoing} – De plus, ils sont très toxiques pour l’environnement aquatique.

Les dénominations INCI : Sodium Lauryl Sulfate (SLS) ou Laurylsulfate de sodium, Sodium Laureth Sulfate (SLES), Ammonium Lauryl Sulfate (ALS), Ammonium Lauryl Sulfate, Sodium Coco Sulfate.
On les retrouve essentiellement dans les shampoings.


✗✗✗

DEA MEA TEA 

Ils sont retrouvés dans les cosmétiques dit « crémeux » et « mousseux ». Ils servent pour la plupart d’émulsifiants, d’émollients et de tensioactifs. La TEA est le principal composant de la biafine. Les DEA pourraient apparemment contenir des faibles quantités résiduelles du DEA1 que l’Union Européenne classe comme nuisible sur la base du risque d’effets graves sur la santé. De plus, le Centre International de Recherche sur le Cancer exprime le fait que le DEA serait une substance cancérigène possible. Ils sont interdits dans les produits bio. 

Ces composants sont particulièrement dangereux car ils peuvent réagir avec d’autres substances et deviennent ainsi cancérigènes. Ils sont très allergisants, irritants et peuvent être toxique si ils sont utilisé durant de longues périodes. D’ailleurs la DEA est interdite dans les cosmétiques canadiens. De plus, ils sont très toxiques pour l’environnement aquatique.

Les dénominations INCI : Cocamide DEA, Lauramide DEA, Cocamide MEA, Cocamide MIPA, Lauramide MEA, Soyamine DEA, Acetamide MEA, Cocamidopropyl Betainamide MEA Chloride, Dimethyl Mea, Disodium Ricinoleamido MEA-Sulfosuccinate, Trideceth-2 Carboxamide MEA, TEA Cocoate, TEA Cocoyl Glutamate, TEA Lactate, TEA Lauryl Sulfate, TEA-Carbomer, TEA-Dodecylbenzenesulfonate, TEA-Palmitate, TEA-Stearate, TEA-Sulfate, tout ce qui contient dans son nom DEA, MEA, TEA ou MIPA.
Il y en a dans l’eau douce nettoyante de chez nivea baby et la crème lavante calendula corps et cheveux de chez Weleda. 


✗✗✗

BHA et BHT 

Ce sont des anti-oxydants synthétiques que l’on retrouve dans tous les produits, qui sont à base d’huile pour les empêcher de rancir. Ils peuvent être remplacé par des anti-oxydants totalement naturels, tels que la vitamine E. – De plus, ce sont des composants qui sont tester sur les animaux – Ils sont interdits dans les produits bio. Le Centre International de Recherche sur le Cancer classe le BHA parmi les substances potentiellement cancérigène pour les humains. La commission Européenne sur la perturbation endocrinienne classe cette substance comme prioritaire de catégorie 1 sur les preuve de son interférence avec la fonction hormonale.

Sur les tests fait sur les animaux, un changement du système immunitaire a été observé, ainsi que de la formule sanguine, de la thyroïde et du foie. Le BHT et le BHA se fixent dans les tissus humains et atterrissent dans le foetus. Ils sont très allergisants tandis que la BHA est suspecté d’être cancérigène. De plus, ils sont très toxiques pour l’environnement aquatique.

Les dénominations INCI : BHT (Butylhydroxytoluène), BHA (Butylhydroxyanisole)


EDTA 

On l’utilise comme stabilisateur dans les cosmétiques pour éviter la fermentations des bactéries.  Ils sont interdits dans les produits bio.

En plus d’avoir le pouvoir de se fixer sur les molécule métalliques, l’EDTA a le pouvoir de se fixer également sur l’organisme. Cette composition est surtout très nocive pour l’environnement ! Non filtrage, non dégradante et elle libère des substances encore inconnues pour l’environnement.

Les dénominations INCI : EDTA, Calcium Disodium EDTA, Dipotassium EDTA, Disodium EDTA, Disodium EDTA-Copper, Tetrasodium EDTA, Trisodium EDTA, Trisodium HEDTA.
Il y en a dans le savon doux de chez rivadouce bébé. 


✗✗✗

Les colorants 

C’est ce qui donne la couleur {aha, c’est bien vous suivez}. On les trouve sous la dénomination CI suivi de 5 petits chiffres.  Les colorants de synthèse sont interdits dans les produits bio.

25 des colorants utilisés en Europe ont la capacité de franchir la peau, endommagent le foie et libère de l’aniline. Pour l’aniline, on retrouve le même problème avec les DEA, MEA et TEA. Ils sont donc cancérigènes. P-Phénylenediamine est un colorant très fréquent dans les cosmétiques. Il contient des métaux lourds qui peuvent être dangereux pour le cerveau.

Les dénominations INCI : CI + 5 chiffres et P-Phénylenediamine.


✗✗✗

Alkylphénols

Ce sont des agents émulsifiants. Ils sont interdits dans les produits bio.

L’Union Européenne reconnait un risque potentiel pour la fertilité et pour le foetus. Ce sont de très gros perturbateurs endocriniens qui altèrent les hormones, les organes reproducteurs et stimulent les cellules cancérigènes du sein. Le plus controversé de tous est le nonylphénol, il peut altérer le sperme et provoque une atteinte de l’ADN.

Les dénominations INCI : Nonylphénol, Nonoxynol, Octylphénol, O-phénylphénol, Propylphénol, Amylphénol, Heptylphénol, Dodécylphénol, Méthylphénol (ou crésol), Ethylpénol (ou xylénol), 4-tert-octylphenol.


Les glycols

Ce sont des solvants chimiques qui remplacent souvent les conservateurs. Les PEG {polyéthylène glycol} et le PPG {polypropylène glycol} en sont également.  Ils sont interdits dans les produits bio.

Très allergisants et dessèchent la peau.

Les dénominations INCI : Propylene glycol, Butylene glycol, Pentylene glycol.
Il y en a dans la crème hydratante premier âge visage de chez uriage bébé, ce qui est dommage pour une crème sensée être « hypoallergénique ». Présent également dans « bébé premier liniment oleothermal pour le siège » de chez uriage bébé, et le lait de toilette nettoyant visage, corps et siège, sans rinçage toujours de chez uriage bébé. 


✗✗✗

Les sels d’aluminiums

Souvent présents dans les produits visages, corps.. ils permettent de resserrer les pores de la peau. L’aluminium hydroxyde est autorisé sans les produits bios. Les autres sont interdits.

Ils traversent la barrière cutanée. Cette accumulation peut provoquer dans l’organisme des maladies telles que l’Alzheimer ou le cancer du sein. Toxiques pour le système nerveux et les os. L’Afssaps préconise un taux maximal de 0,6% de sel d’aluminium.

Les dénominations INCI : Aluminium chlorohydrate, Aluminium stearate, Aluminum sulfate, Aluminium hydroxyde, Aluminium oxyde, Aluminum Sesquichlorohydrate, Ammonium alum.


J’espère que ce billet vous aura plu. 
Des bisous mes chouquettes

16 réflexions sur “La composition de nos produits

  1. Super boulot! Personnellement j’utilise beaucoup le site « la vérité sur les cosmétiques » pour analyser les compos des produits avant d’acheter. Pas envie de mettre n’importe quoi sur ma peau, encore moi sur celle de Bébé à venir, envie de protéger la planète à mon petit niveau, et pourquoi pas de promouvoir les petites marques qui sont clean !
    En tout cas bravo cet article est génial!

    Aimé par 1 personne

  2. Et bah c’est du boulot cet article ! Il est génial !
    J’ai testé la marque Rivadouce (huile de massage) et j’avais eu une crème de douche (que je n’ai pas encore testé car Gabriel fait de l’eczéma donc il est sous traitement) dont je ne me suis pas penchée sur l’étiquette encore.
    Je me tire les cheveux pour choisir les produits de Gabriel, d’autant plus qu’il a une peau atopique le petit !
    Je suis étonnée de la marque Uriage ! Tellement de mamans me l’avaient conseillée.
    J’essaie aussi de mieux choisir mes produits mais j’ai l’impression qu’ils ont toujours un petit truc à la con dans leurs composants. C’est à s’y perdre !
    D’ailleurs, tu utilises quoi pour bébé ? Et comme crème solaire ? 😘

    Aimé par 1 personne

    • Alors, d’une part sache que je vais faire un article routine soin concernant les produits que j’utilise pour mon fils; d’autre part, moi aussi on m’a énormément conseillé rivadouce, uriage et la marque weleda. Je n’utilise que des produits vegan. Alors sans dire que je suis vegan, loin de là, je suis juste végétarienne. Mais clairement, les produits vegan ont très peu de produits de synthèses et ne sont pas forcément cher (contrairement à ce qu’on pourrait penser). L’article sur la routine soin ne devrait tarder ;)
      Je suis également en train de tester plusieurs couches en vu de vous donner mon avis. Et pour la crème solaire, je ne l’ai toujours pas acheter et toi ? <3

      J'aime

      • J’ai hâte de lire ça car je suis vite agacée avec les produits bébés et leurs composants. Pour les couches je suis une mauvaise élève (Pampers) mais en ce moment je teste pommette. Pour la crème solaire, je ne sais pas laquelle prendre. Donc je vais me pencher sur tout ça. 😘

        Aimé par 1 personne

  3. C’est un super boulot de recherche que tu as fait là !
    En plus étant chimiste, c’est un peu mon domaine :D
    Je suis tout à fait d’accord qu’il faut faire attention à cela, et moi même je le fais, cependant là ou ça me gêne c’est que l’on fait la guerre aux cosmétiques alors que si tu savais ce que l’on met dans les médicaments. Les parabenes sont très souvent les conservateurs des comprimés…de la même manière le polysilane contre les reflex de bébé c’est uniquement du silicone. On dit que c’est pas bien pour la peau mais on en met sur la paroi du tube digestif de bébé.
    Cependant, il y a bien trop de chiffres en jeu pour que ça change un jour.

    Et souvent malheureusement, ils remplacent les conservateurs qui font peur par d’autres qui peut être pires et dont on ne connait pas encore les effets sur l’organisme ou l’environnement.
    Bises ma jolie

    J'aime

  4. Pingback: Sur la plage abandonnée, crème solaire pour nos bébés ♪ – Mouleflex

  5. Pingback: ➳ On test les biberons en verre . | B o u b o u

  6. Pingback: Zoom sur Lillydoo et Joone, les couches saines | Petit bout de lui

  7. Pingback: Mes recettes de liquide vaisselle au savon noir | Petit bout de lui

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s