Partir en vacances avec un bébé de 2 mois

Nous sommes parti en Auvergne, pour les fêtes de Noël, dans la belle famille. C’était le premier vrai voyage du p’tit panda ! Et ce n’est pas facile de savoir ce dont un bébé de 2 mois a réellement besoin durant un court séjour. C’est pourquoi je vous ai énuméré les quelques erreurs que j’ai faite; et mes conseils pour y remédier.


Sept jours avec sept tenues.

Ce fut la première erreur que nous avons fait. Quand un bébé vient au monde, on se retrouve avec une liste exponentielle de matériel dit « indispensables » et on a tendance à se dire que pour voyager c’est pareil. Ces 7 tenues (pantalons, hauts, body, pull…) nous ont encombré une valise complète pour rien.. Et autant vous dire qu’avec une voiture type clio, un chat, un mini-bout, l’amoureux et moi il n’y avait pas tellement la place à l’intérieur. Quand on part en vacances avec son bébé, on pense sûrement qu’il va se salir à longueur de journée. Qu’on va l’habiller de différentes manières tous les jours.. pour qu’il soit beau quand on le présente à la famille.. mais que nenni. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’il fait froid tout simplement, donc tu l’habilleras avec le même pull ou le même gilet tous les jours. Et deuxièmement parce qu’un bébé n’est jamais aussi bien que dans un pyjama. Bon et qu’on se le dise, vous pouvez très bien emprunter la machine à laver d’un de vos proches le temps de quelques heures pour laver ce qui a été sali. En revanche, je reconnais ne pas avoir prit assez de body.

Ce dont on a réellement besoin

  • 7 bodys
  • 3 paires de chaussettes
  • 2 ou 3 pulls
  • 3 ou 4 pyjamas
  • 2 pantalons
  • 2 hauts
  • 2-3 bavoirs
  • 1 gigoteuse
  • 1 couverture

 

Pas besoin de transat, il y a la famille.

Je m’étais dit que le transat était un matériel encombrant et inutile quand on s’imagine que nos bras ou ceux de la famille suffiront. Et bien c’est faux, puisque bébé en a raz les cacahuètes au bout d’un moment d’être porté à droite et à gauche toutes les 5 secondes; surtout quand il ne connait pas les personnes. Aucun membre de la famille ne pouvait nous en fournir. Ce qui nous a obligé de porter notre petit panda H24. Autant vous dire que ce n’était en rien des vacances reposantes pour le papa et moi-même.

Ce que je vous conseille

  • Renseignez-vous au préalable si quelqu’un a du matériel, type transat, balancelle (qui sait, on peut toujours rêver), lit parapluie, chaise haute (quand bébé sera plus grand)..

 

Nous pensions sortir tous les jours.

Durant le séjour, nous avions prévu de rendre visite à tous les membres de la famille. Nous avons toujours habitué le p’tit panda, de sortir souvent tout en essayant de respecter ses rythmes de sommeil. Il a toujours su s’adapter. Mais lorsqu’il s’agit d’un voyage aussi loin de chez soi, il ne réagit absolument pas de la même manière. Autant vous dire que nous avons dû revoir notre programme de ministres. Nous sommes restés deux jours (étalée dans la semaine) à l’appartement de ma belle-mère pour que bébé puisse retrouver un rythme, le sien; le temps d’une sieste, d’une tétée ou d’un moment de babygym comme il les aime. Nous avons tendance à oublier qu’il faut s’adapter au rythme de son enfant. Chose que nous faisions de manière automatique lorsque nous sommes chez nous.

Ce que je vous conseille

  • Nous sommes partis tard le soir, juste après la dernière tétée. Le petit panda a dormi tout le long du voyage, bercé par les mouvements et le sons de la voiture.
  • Si vous le pouvez, faite en sorte de réunir les personnes chez un membres de votre famille plutôt que de vous déplacer à tout va pour aller les voir.

 

Les provisions.

Nous nous sommes embarqué dans cette aventure avec des paquets de couches à n’en plus finir, 2 ou 3 paquets de cotons, 2 bouteilles d’eau micellaire bébé, et tout un tas de produits plus ou mois inutile. Et je suis certaine que beaucoup d’entre vous ont également anticipé des litres et des litres d’eau spécial bébé, lors de leur premier voyage. Nous sommes pourtant habitué, puisque cela fait des années qu’on ne prend plus de sac à croquette ni de sac à litière lorsqu’on descend en Auvergne, puisque notre belle-mère nous les prend à l’avance et nous la remboursons sur place.

Ce que je vous conseille

  • Achetez le maximum de chose directement sur place. J’entends par là, les couches, l’eau etc.. Ne vous encombrez pas avec tout cela.
  • Si vous n’allaitez pas, mettez-vous le nombres de doses de lait dont vous avez besoin dans les petits récipients adéquats, parce que les boîte s’ouvre très facilement et un accident est vite arrivé.
  • N’oubliez pas de vous faire une pharmacie de secours pour vous et bébé (anti-crevasse, calmosine, bio gaia, homéopathie…)

 

 

4 réflexions sur “Partir en vacances avec un bébé de 2 mois

  1. Pingback: Mes montagnes . | B o u b o u

  2. Pingback: Voyager en voiture avec un bébé de 11 mois | Petit bout de lui

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s