Zen // l’allaitement, mes clés pour le réussir

Dans le même style de billet, je vous propose également de découvrir mes petites astuces pour préparer son corps de manière naturelle, grâce à l’homéopathie, l’ostéopathie et l’acuponcture.

 

Le plus dur, c’est au début.

Je pense avoir assez de recul pour vous dire que le plus dur, c’est au début! En ce qui me concerne c’était une évidence. J’allais allaiter & l’idée même que je n’y parvienne pas fut une très grosse angoisse durant toute ma grossesse. C’était donc la décision que nous avions prise avec mon conjoint. La nature est terriblement bien faite. Tout se met en place de manière naturelle. Bien que je respecte totalement celles qui ne souhaitent absolument pas suivre cette voie. {il existe d’ailleurs un tas d’homéopathie & de tisanes pour ne pas avoir de montées de lait, pour celles qui ne souhaitent pas allaiter}

img_20161117_220446_fotor

Avant l’accouchement

Bien se préparer

La préparation à l’allaitement est primordiale pour ne pas être déroutée lorsque le moment sera venu. Il s’agit réellement d’une préparation mentale et physique. Rocky Balboa a préparé son corps pour affronter le redoutable Ivan Drago et bien nous, nous préparons le notre pour affronter la grande aventure de l’allaitement. Articles, livres, vidéos, témoignages, matériels puériculture, alimentation, soins… tout été passé au peigne fin pour que je puisse au maximum me préparer.

Durant mon 9e mois de grossesse

J’avais pris l’habitude de me faire couler de l’eau très chaude sur mes seins durant de longues minutes, lors de la douche. Vous pouvez également vous les masser sous l’eau s’ils sont trop douloureux en fin de grossesse. Pour ma part, les canaux qui permettent au lait de sortir se sont ouverts très tôt et c’est ce qui avait été douloureux. J’ai donc acheté une crème anti-crevasses que j’appliquais sur mes mamelons tous les jours, jusqu’à ce que la douleur disparaisse d’elle-même.

Il faut savoir que depuis ma 30ieme semaine d’aménorrhée je perdais du colostrum. Il est d’ailleurs important de ne surtout pas toucher à ce colostrum durant la grossesse. Certains vous diront de les vider pour vous soulager… Que nenni ! Car cela va vous provoquer des contractions qui risquent d’agir sur votre col.

Après l’accouchement

Le jour de l’accouchement

Le premier contacte de ma crevette avec mon sein, a été en salle de naissance, durant les 3h de peau à peau que nous avons partagé. Il a immédiatement trouvé mon mamelon & s’est mis à téter de manière instinctive. J’appréhendais beaucoup cette sensation, celle de la succion, est-ce-que ça va faire mal ? Vais-je sentir le colostrum {puis le lait} passer ? Vais-je y arriver tout simplement ? Hé bien oui, on y est arrivés de manière très instinctive. C’est un esprit d’équipe. Encourager votre petit bout est essentiel.

 

Si votre bébé prend mal le mamelon, ou n’arrive pas à tirer le colostrum de manière naturelle il peut y avoir deux raisons :

  • La première est directement liée avec l’accouchement. La sortie est tellement violente pour le petit, qu’elle peut engendrer des « tensions crâniennes »
    {Il est d’ailleurs possible de remarquer ces tensions bien plus tard, durant le retour à la maison : si votre mini-bout est sans cesse accroché à votre sein mais que ce n’est pas pour se nourrir. Il est d’ailleurs reconnu qu’un enfant né par césarienne aura plus de « tensions crânienne » qu’un enfant né par voie basse. Qui lu cru! L’ostéopathie peut remédier à cela.}

  • La seconde raison est purement physique chez le nouveau-né, car il s’agit du frein de la langue qui est trop court. Ce qui ne permet pas à la langue de sortir entièrement pour exercer la pression sur le mamelon. Il est donc possible qu’un pédiatre coupe ce frein lors de la visite durant le séjour à la maternité.

Revenons à nos mout{amel}ons.

Le lendemain matin j’étais fracassée de mon accouchement, bien qu’il fût une réussite totale. J’étais tellement fatiguée que je n’ai pas tellement fait attention aux positions que je donnais à mon loulou lorsque je le mettais au sein. J’ai donc eu une petite crevasse sur chaque sein. Ce serait vous mentir que de vous dire que ça ne fait pas mal. Faire téter son loulou alors qu’on a mal c’est très loin d’être agréable et c’est là que la force mentale doit prendre le dessus. Être encouragée par le personnel hospitalier est très important je trouve mais également par les membres de sa famille.

Il est donc essentiel de bien préciser dès le départ votre souhait, qu’il s’agisse d’allaitement stricte, mixte ou bien de lait infantile !

 

Le lendemain de mon accouchement.

J’ai tout simplement bu la moitié d’une bière. On y croit ou on n’y croit pas. Est-ce le hasard, ou est-ce que ça fonctionne..? Je ne sais pas et je dirais même qu’il s’agirait plus d’une tradition familiale qu’autre chose. Ceci étant, ma montée de lait est arrivée en 2 jours. On paraîtrait que le houblon présent dans la bière aiderait à la montée de lait.

Il est également très important de beaucoup boire et quand je dis beaucoup c’est 2L-3L par jours car c’est ce qui va favoriser la montée de lait.

Pour éviter l’engorgement je vous conseille de donner les deux seins à chaque tétée. A partir de la troisième semaine de vie de votre petit bout, je vous conseille de tirer votre lait si vous avez un engorgement trop important, ce qui pourra vous soulager. Ou bien de les vider sous la douche en exerçant une pression de haut en bas jusqu’au mamelon.

 

 

Homéopathie

 

Pendant 5 jours, dès la maternité
Arnica Montana (unidose/jour)
 

Avant chaque tétée
Ricinus communis 5ch – 5 granules
Alfalfa 6dh (oui oui « dh ») – 5 granules
China rubra 15ch – 1 granule

Avant et après chaque tétée
Crème ou un gel anti-crevasse :
PRELAN, MELECTIS’ ou LANOLIN, veiller à ce que la crème que vous choisissez puisse être mise dans la bouche de votre bébé (comme les trois marques que je vous ai donné)
Evidemment, il y a un remède d’autant plus efficace que toutes ces crèmes : votre propre lait. En vous en mettant sur les mamelons avant chaque tétée.

A la maison pour maman
Tisane d’allaitement. Celle que j’ai choisi est celle de « l’herbier de France » on en trouve dans des magasins bio très souvent. C’est à base d’anis et de fenouil pour donner un gout au lait, de basilic ce qui apporte de la détente et du calme et de fenugrec, qui améliore la digestion de maman et de bébé.

A la maison pour bébé
« Calmosine », il s’agit d’une boisson apaisante pour les bébés, contenant les même plantes que dans les tisanes, elle est directement ingérée par vos petits loups à l’aide d’une petite dose. J’ai évidemment continué mes tisanes quotidiennes et ce jusqu’à ce que je souhaite arrêter l’allaitement.
« BioGaia », il s’agit d’un complément alimentaire qu’il faut directement donner par gouttes de 5 dans la bouche de bébé tous les jours durant 21 jours. Il soulage la digestion de votre crapule.

6 réflexions sur “Zen // l’allaitement, mes clés pour le réussir

  1. Pingback: ➳ Le blog fête ses 8 mois . | B o u b o u

  2. Pingback: Zen // préparer son corps de manière naturelle | Petit bout de lui

    • Ha ça oui, je connaissais ihi Ça m’a sauvé plus d’une fois, même si clairement, mon allaitement était tellement un pur bonheur qui ne m’a value que très peu de crevasse ;)
      Je vais le rajouter dans le billet tiens ;) merci beaucoup !

      Aimé par 1 personne

        • Comme je te comprends.. j’ai été tellement triste de ne pas avoir repris l’allaitement à 4 mois.. j’en ai voulu à la terre entière de ne pas m’avoir poussé à persévérer. Et puis le petit avait commencé la diversification alimentaire.. j’avais peur de le perturber en essayant de nouveau.. mais ça m’a bien servi de leçon ! La seule personne qui pourra me mettre un coup de pied aux fesses pour le prochain mini bout ce sera moi !!!!

          Aimé par 1 personne

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s